Mexique : coronavirus, la fièvre sociale des narcos | ARTE

Plus de la moitié de ceux qui vivaient au jour le jour de l’économie parallèle, se retrouvent désormais sans source de revenus. Alors que l’urgence sanitaire et sociale s’aggrave, les narco-mafias mexicaines profitent de la situation en tentant de se substituer à l’Etat affaibli. La propagation du virus a sévèrement perturbé le trafic de drogue. Alors, en attendant que les affaires reprennent, les criminels redorent leur image sociale et ridiculisent les autorités.Les vidéos de „bonnes oeuvres“ des cartels fleurissent sur les réseaux sociaux. On y voit des hommes cagoulés et lourdement armés distribuer des vivres dans les zones déshéritées les plus reculées du pays. Gel anti-bactérien, sacs de nourriture et même argent liquide, le contenu des colis distribués, estampillés du logo des donateurs, varient selon les groupes criminels. Mais l’objectif reste le même : s’attirer la sympathie et le soutien des populations locales tout en démontrant l’inefficacité du gouvernement mexicain.

https://youtu.be/x5i_nB1Hr8c?list=PLCwXWOyIR22t9pAk-Epd6jAJjycxATPOE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *