Benbouzid voit rouge

Le ministre de la santé est sorti de ses gonds au sujet de la saturation de certains hôpitaux de la capitale et de certaines wilayas. Pour lui il est tout à fait inadmissible que nous manquions de lits équipés pour combattre le covid 19. Pour le ministre il est inconcevable que seulement 40% de ces lits soient disponibles actuellement. Où sont donc passés les 60% restants. Le ministre compte faire le point par Visio conférence avec tous les directeurs d’hôpitaux publics du pays. Il s’est déclaré intransigeant et a menacé tous les responsables d’établissements hospitaliers à quelque niveau de responsabilité qu’ils occupent de sanctions. Voilà qui est dit. Espérons toutefois que sa voix sera entendue et surtout appliquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *