El Tarf – Distribution de 1183 logements sociaux locatifs (LSL)

Ce qui s’est passé, hier, dans la wilaya d’El Tarf est kafkaïen et ubuesque à la fois. Et pour cause, les autorités faisant table rase des mesures barrières et de distanciation sociale à cause du COVID 19, ont procédé, le plus normalement du monde, à la distribution symbolique de quelques 24 contrats de locations et une dizaine d’aides à l’habitat rural à des citoyens venus de trois communes, au niveau du grand amphithéâtre de l’université d’El Tarf ‘Chadli Ben Djedid ‘ et ce, en présence des autorités locales, des membres de l’exécutif et une multitude d’associations à caractère social et caritatif.

Cette cérémonie, qui s’est déroulée dans un milieu plus ou moins clos, a soulevé plusieurs interrogations sur son timing et sur ses objectifs, sachant qu’elle était programmée, initialement, pour le 05 juillet dernier, fête de l’indépendance et de la jeunesse. Le risque de la propagation du virus dans un tel milieu au cours d’une journée humide est patent, nonobstant les quelques mesures prises dont en particulier le respect de distanciation d’un mètre entre deux personnes assises et l’utilisation systématique de masques.

Pour rappel, les autorités ont distribué au cours de cette journée et au niveau de trois sites différents à savoir la commune du Lac des oiseaux avec un quota de 551 logements, la commune d’Echatt pour un nombre de 332 logements et enfin la commune de Chebaita Mokhtar avec un quota de 300 unités.

Cependant, une foule nombreuse et compacte s’est agglutinée devant le portail d’entrée de l’université, tout en réclamant de rencontrer le wali à fin de faire valoir son droit de connaitre la date exacte de la distribution des 1700 logements de la ville d’El Tarf.

« Le chef de daïra n’a jamais tenu sa parole pour nous fixer une date butoir pour la distribution des logements. Nous n’avons plus confiance en lui et nous voulons avoir des assurances du wali, him self ». Ont martelé avec rage certains jeunes au bord de la crise de nerfs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *