L’Algérie se tourne vers la BERD

L’Algérie a demandé officiellement à la banque européenne pour la restructuration et le développement (BERD) de faire partie de ses membres actionnaires. L’établissement financier européen s’est déclaré satisfait de la décision algérienne. Il s’agit d’un revirement de notre pays. Jusqu’ici il privilégiait la BAD et le Fond des investissements du Golfe mais manifestement il n’y a pas eu retour des attentes exprimées par l’Algérie en ces temps difficiles. L’Europe qui est et reste notre fournisseur et notre partenaire commercial privilégié est quant à elle plus sérieuse et soucieuse de ses engagements. D’autant que cette banque européenne soutenue par la BCE possède des capacités avérées d’ingénierie financière car elle ne donne pas seulement à ses membres actionnaire l’argent dont ceux-ci ont besoin, elle met aussi à la disposition de ceux-ci l’expertise et les compétences nécessaires à tout projet porteur de croissance et générateur d’emplois. Sage décision de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *