La mendicité gagne du terrain

Des hommes de tous âges mais également des femmes avec enfants mendient et envahissent depuis quatre mois les rues et places du pays. Ce phénomène n’est pas chronique. Il est tout à fait nouveau et récent. Il est dû au confinement qui a fait perdre à des dizaines de milliers de familles algériennes toute capacité à subvenir à leurs besoins essentiels et la nourriture en est le principal. La situation devient préoccupante. Il faut la stopper car l’image de cette mendicité à laquelle se livrent des personnes qui n’ont jamais mendié de leur vie est tout simplement bouleversante. Elle ne passe pas. Que font ces associations caritatives pour ces gens-là ? On ne les voit pas beaucoup sur le terrain. Elles attendent peut-être qu’on vienne frapper à leurs portes sauf que la plupart de ces personnes qu’on voit chaque jour dans les rues tendre leurs mains ne connaissent pas du tout où ces associations se nichent. Pourquoi ne dépêchent –elles pas des bénévoles recensant ces milliers de nos compatriotes se trouvant dans la détresse et, pourquoi pas ne leur apportent-ils pas ce dont ils ont besoin chez eux ?     DS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *