M’sila – Quatre cadres, dont l’ex-directeur des ressources en eau, placés en détention préventive pour corruption

Le juge instructeur près le tribunal de M’sila a placé en détention préventive l’ancien directeur de wilaya des ressources en eau (qui assume actuellement la même fonction à Mila) et trois (3) cadres de la même Direction pour leur implication dans des affaires de corruption, a-t-on indiqué mardi dans un communiqué du parquet près le même tribunal.

Les trois autres cadres de la Direction des ressources en eau de la wilaya de M’sila occupent les postes de chefs de service de mobilisation des ressources hydriques, de l’administration et des moyens et de l’assainissement, a-t-on précisé de même source, soulignant que 27 autres personnes ont été placées sous contrôle judiciaire.

Le 13 juillet courant, 31 personnes dont trois chefs de services à la direction des ressources en eau de la wilaya de M’sila, l’ancien directeur de wilaya du secteur et actuel directeur à Mila et des chefs d’entreprises ont été présentés devant le tribunal de M’sila pour leur implication dans des affaires de corruption sur lesquelles une enquête a été menée par la brigade d’investigations de la gendarmerie nationale à M’sila, a-t-on indiqué.

Après avoir été entendus par le juge instructeur, les mis en cause ont été accusés de « passation de marchés en infraction à la législation », de « dilapidation de deniers publics », de « négligence flagrante ayant conduit à la perte de deniers publics » et d’ « octroi d’avantages indus à des tiers. »

Le juge instructeur a ordonné ainsi de placer en détention préventive l’ancien directeur de wilaya des ressources en eau et trois autres cadres de la Direction et de mettre sous contrôle judiciaire les 27 autres co-accusés, a-t-on précisé de même source.

La brigade des investigations de la gendarmerie nationale a ouvert une enquête à la demande de l’ex-wali de M’sila Brahim Ouchène, sur la base du rapport de l’inspecteur général de wilaya relatif à des dépassements dans l’octroi de marchés dans le secteur des ressources en eau, notamment en matière de mobilisation des eaux souterraines destinées à l’eau potable, avaient indiqué les services de wilaya.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *