Tamanrasset : Sept personnes arrêtées pour divers délits.

 

Par Ismahane CHARA

Les éléments du troisième arrondissement de la sureté urbaine relevant de la sureté de wilaya de Tamanrasset ont procédé à l’arrestation de deux individus âgés de 21 et 22 ans impliqués dans une affaire d’usurpation d’identité.    Ils ont été arrêtés lors d’une patrouillepour un comportement suspectqui a attiré l’attention des policiers.Embarqués au commissariat il s’est avéré que ces derniers étaient connus par les policiers sous de faux noms en ayant fournis de fausses identités lors d’une précédente arrestation. Présentés à la justice ils ont écopé d’une peine de six (06) mois de prison ferme. Pour leur part les policiers du troisième arrondissement ont mis fin à la cavale d’un individu de 39 ans sous le coup d’un mandat d’arrêt recherché pour faux et usage de faux sur des documents et procès verbaux administratifs, usurpation d’identité… Le suspect est mis sous contrôle judiciaire. Pour une autre affaire de mœurs, et de profanation du livre saint du Coran les mêmes éléments ont arrêté 5 ignobles individus 4 femmes et un homme dont l’âge varie entre 21 et 41 ans à l’intérieur d’un appartement utilisé à des fins de prostitution. Présentés à la justice, deux d’entre eux ont écopé d’un an de prison ferme et les trois autres à six mois de prison ferme.

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité de toutes sortes, les services de police de la sûreté de l’État représentés dans la troisième sécurité urbaine ont arrêté 05 personnes âgées de 21 à 41 ans sur la question de la prostitution et de la profanation du Noble Coran.  Les raisons de l’affaire sont dues à des informations confirmées selon lesquelles une maison au niveau du quartier d’Ankov est utilisée à des fins de prostitution à Tamanrasset, sur laquelle un plan préparé a été préparé et l’activation du volet information, et en coordination permanente et continue avec le député de la République au tribunal de Tamanrasset, une autorisation de perquisition a été délivrée là où les policiers géraient. De l’arrestation de 05 personnes (04 de sexe féminin, 01 de sexe masculin), et le Noble Coran saisi de souillure, à transférer accompagnés des détenus au siège et à ouvrir une enquête sur l’affaire.  Afin de compléter les dossiers pénaux contre eux et de les présenter devant les autorités judiciaires compétentes, où a été prononcé contre le premier et le deuxième suspect, condamnés à 01 ans de prison, et les autres suspects, il a été condamné à six mois de prison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *