Développement local Pour le désenclavement de la localite Mouahcha

Au niveau de certaines communes, de la wilaya de Guelma, beaucoup de carences et insuffisances caractérisent la bonne dynamique du développement local. Ainsi,dans la localité Mouahcha,relevant de la commune d’Ain Ben-Beida et dépendant de la daïra de Bouchegouf, 60 fellahs et agriculteurs, exploitent leurs terres dans l’isolement total, comme d’ailleurs dans d’autres lieux de la wilaya.Ces agriculteurs, qui subsistent grâce à l’élevage, à l’oléiculture, à l’apiculture, au maraîchage et autres petites agricultures traditionnelles, demandent avec insistance aux responsables du secteur de l’agriculture de la wilaya,d’accorder à cette localité enclavée, d’avantage d’intérêts et d’importance,évidemment par la réalisation d’une route d’accès à leurs terres et au raccordement à l’électrification, pour permettre à ces exploitants agricoles d’atteindre leur objectif primordial, tendant a l’augmentation de la production. « La réalisation de cette route, va nous permettre d’assurer l’efficience et la rentabilité du secteur de l’agriculture et à garantir la régularité et l’équilibre de l’approvisionnement du marché de gros de Ain Ben-Beida, en divers produits agricoles », devait nous déclarer M. L : Houcine agriculteur de la région.En effet, la localité de Mouahcha, est riche et prometteuse, mais le problème majeur et handicapant, est effectivement l’absence cruciale d’une route d’accès et l’électricité, qui font cruellement défaut. La  seule piste précaire et caillouteuse existe, mais elle est, pratiquement impraticable, étroite, escarpée, et de tous temps emportée par les torrents d’hiver. Certains fellahs, contactés sur les lieux, nous ont fait part de leurs doléances et aussi de leur détresse formulée à l’endroit des pouvoirs publics locaux quand à la réfection et la modernisation de la piste existante. « C’est une piste agricole de 02 Kms dont le tracé est déjà fait, ce qui revient à dire, elle est vraiment réalisable et à moindre coût, vu la nécessité de la localité en matière de production agricole ». Dira un autre fellah.En réponse a notre question posée notamment sur le dossier relatif a cette route d’accès, qui constitue évidemment la préoccupation majeure des fellahs ; M. Oussaifia Said, P/APC de la commune de Ain BenBeida, nous a fait savoir qu’ « effectivement cette piste réalisée dans les années 90 sur le budget communal, se trouve actuellement dans un état de dégradation avancée, ce qui pénalise et perturbe grandement les activités des agriculteurs et fellahs, au niveau de cette localité. Mais toutefois, je dois dire que cette piste agricole, sa réfection et sa modernisation relève de la compétence de la direction des services agricoles de la wilaya de Guelma. Par ailleurs je dois signaler que les habitants de la mechta Mouahcha, ont bénéficié d’une opération de raccordement à l’eau potable et au réseau d’assainissement ». Devait conclure le P/APC. Il faut dire qu’après la tragédie nationale et toutes ses contraintes, ces agriculteurs n’aspirent qu’à se fixer définitivement sur leurs terres ancestrales et participer activement au développement local, économique et social de la région et assurer ainsi l’avenir de leurs enfants, par la création des activités rentables telles que : l’agriculture, le pastoralisme, l’élevage, l’apiculture, le maraîchage, l’arboriculture, la céréaliculture et autres activités forestières à l’effet de procéder à la création de richesse, résorber le chômage et participer ainsi à la politique du développement durable mis en place par les pouvoirs publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *