60% du budget de fonctionnement sont réservés aux fonctionnaires

 

 

Par Sami Dziri

Le budget de fonctionnement de l’Etat s’érode de plus en plus et le gouvernement n’y peut rien car il faut continuer d’assurer la continuité du service public. Il se trouve que ce fonctionnement de l’appareil administratif de l’Etat représente à lui seul 60%  du budget total alloué cette année par la loi de finances 2020. C’est la fonction publique qui en bénéficie exclusivement : Enseignants, personnels de la santé publique, police et agents territoriaux sont payés par ce budget. Il faut aussi ajouter les diverses subventions à la partie la plus précaire de la population. Ce qui reste c’est-à-dire plus du tiers est quant à lui réservé à la défense nationale. En conclusion c’est la totalité du budget qui est ainsi concernée. Cela ne prêtait pas à conséquence lorsque nos exportations d’hydrocarbures marchaient à plein régime. L’Etat pouvait aisément se permettre de gonfler le budget de fonctionnement en y ajoutant une partie des recettes provenant de la vente du pétrole et du gaz. Cette année ce n’est plus le cas les exportations d’hydrocarbures ont chuté de plus de la moitié et le cours du baril de pétrole augmente péniblement. Or la loi de finances de cette année a tablé tous ses budgets sur un prix du baril à cinquante dollars. Il est actuellement de 40 .Par ailleurs avec l’arrêt de pratiquement toutes les activités économiques du pays pendant trois mois, tout est remis en cause. Il faut donc revoir tous les calculs précédemment établis qui ne correspondent plus à rien et qui sont faussés par la conjoncture actuelle. Une équation des plus complexes a fait jour. Elle engage dès à présent une autre réflexion, diamétralement opposée à l’ancienne mais avec quel argent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *