11 personnes arrêtées dans 3 affaires

La Sûreté de la wilaya de Skikda a procédé en trois opérations distinctes, à l’arrestation de 11 personnes coupables de délits divers. Ce fut dans le cadre de l’intensification des activités de ses différents services, intervenant lors de la saison estivale. Dans la première affaire, les éléments de la Brigade de répression du Banditisme (BRB) ont pu neutraliser les tentatives d’agression d’une bande organisée, perpétrées contre les estivants, au niveau des chemins escarpés et quasi-inaccessibles de la région Ouest de Skikda. Les investigations et le guet de la BRB ont abouti à l’arrestation de 5 personnes, des récidivistes notoires, agés entre 19 et 25 ans, et à la saisie d’armes blanches de différents calibres et de baton, qu’elles utilisaient pour faire peur aux passants. Suite à leur présentation devant les services compétents, les 5 personnes ont été écrouées pour association de malfaiteurs en vue de commettre maintes infractions, dont port d’armes visibles sur la voie publique, coups et blessures à l’aide d’armes blanches, destruction volontaire de biens d’autrui, troubles à l’ordre et la tranquillité publics.Cette affaire a vu le concours de la Brigae mobile de la Police judiciaire (BMPJ). Dans la deuxième affaire, la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), a neutralisé une autre bande de malfaiteurs, activant cette fois-ci au Pôle urbain de Bouzaaroura (Commune de Filfila), et composée de 4 personnes, agées entre 25 et 29 ans.  Ces personnes ont été appréhendées en possession de cannabis en petits morceaux préts à la commercialisation, des psychotropes et des armes blanches grand calibre. Le dossier ficelé et qui sera présenté devant la juridiction compétente, comporte les chefs d’accusation suivants : Détention de drogue douce, exercice quasi-semblable aux métiers médicaux, port illégal d’armes blanche de calibre 6. La troisième et dernière affaire a été traitée par la Brigade de stupéfiants, qui s’est soldée lors de l’enquête préliminaire, à l’arrestation de deux dealers, coupables de détention de psychotropes aux fins de commercialisation. A l’issue des trois affaires traitées, les impliqués ont été présentés tous devant le procureur de la République prés le tribunal de Skikda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *