Affluence moyenne des estivants au premier jour d’ouverture des plages

La réouverture des huit plages autorisées à la baignade au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou fermées dans le cadre des mesures de prévention contre la pandémie de la Covid-19 a été marquée par une affluence moyenne des vacanciers dans le respect du protocole sanitaire, a-t-on appris samedi du directeur local du tourisme et de l’artisanat, Rachid Gheddouchi.
Les estivants, a-t-il dit, ont commencé ce samedi à affluer vers les huit plages, quatre relevant de la daïra de Tigzirt et quatre autres de celle d’Azeffoune, où ils ont trouvé un dispositif sanitaire mis en place pour prévenir tout risque de propagation de la Covid-19. Il s’agit notamment de la prise de température des personnes accédant aux plages et de la distanciation lors de la pose des parasols, a-t-il ajouté.
Par ailleurs, les services de sécurité (police et gendarmerie) et la protection civile, présents au niveau des huit plages, veillent à la sécurité des baigneurs. D’ailleurs la protection civile a mobilisé, à cet effet, une soixantaine d’éléments dont 20 professionnels et 40 saisonniers.
De son côté, la Gendarmerie nationale a lancé, à compter d’aujourd’hui samedi, un plan spécial portant sur le renforcement des points de contrôle, la mise en place de patrouilles motorisées et pédestres au niveau des plages pour assurer la sécurité des vacanciers, veiller à la gratuité des espaces de détente et à l’application du protocole sanitaire contre la propagation de la Covid-19 et lutter contre les parkings anarchiques, a-t-on indiqué dans un communiqué de ce corps de sécurité.
Ce premier jour d’ouverture des plages a été marqué en outre par la mobilisation du mouvement associatif local, en vue de sensibiliser les estivants sur l’importance du respect des mesures barrières contre la pandémie du nouveau coronavirus et de laisser les lieux propres après leur départ. Une opération de distribution de bavettes a été également effectuée au niveau des plages, a indiqué M. Gheddouchi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *