Zeghmati assurera la présidence de la réunion

L’actuel ministre de la justice et garde des sceaux s’est vu déléguer par le chef de l’Etat  la présidence de la réunion du CNM. Zeghmati est vice président de ce conseil d’où la décision du président de la république de lui confier la mission de présider cette importante réunion. Cela va certainement faire jaser les détracteurs du ministre qui ne le portent pas dans leurs cœurs. En effet Zeghmati a déclaré, dès sa nomination au temps du gouvernement Bedoui, la guerre à un grand nombre de magistrats qu’il considérait comme étant très largement impliqués dans les actionsdésastreuses de l’ancien régimepolitique. Reconduit par Tebboune à la tête de ce ministèrerégalien, le ministre a continué à nettoyer les écuries d’Augias. Manifestement les décisions prises par Zeghmati ne conviennent pas à tout le monde. Des hostilités se sont déclarées à travers ce fameux club des magistrats qui veut se donner une couverture démocratique en réclamant plus d’indépendance pour les magistrats alors qu’en réalité un grand nombre de ceux qui font partie de ce club des magistrats avaient partie liée avec l’ancien pouvoir politique dont ils exécutaient sans froncer les sourcils toutes les décisions iniques qu’il prenait. Zzghmati qui était mis sur la touche par le pouvoir politique de cette époque révolue connait tous ces magistrats subitement reconvertis en fervents défenseurs le l’indépendance de la justice. Il les a débusqués, un à un, et veut en finir avec cette hypocrisie qui maintient le système judiciaire actuel qui a marqué indéniablement ses limites. Cette réunion du CNM promet d’être houleuse sauf que la détermination affichée par le garde des sceaux est totale. Zeghmati bénéficie du soutien appuyé du président de la république et cela ce n’est pas rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *