Guelma – La difficile circulation urbaine

Aujourd’hui à Guelma, la circulation des piétons et des automobilistes, devient de plus en plus difficile voire chaotique à cause des nombreuses infractions à l’organisation de la vie urbaine.  C’est ainsi que les importantes rues et artères du centre-ville à savoir : la rue d’Announa, Slimani Amar, Abdellah Guerguour, route de Bourara, avenue Boumaaza Saïd, Boulevard du volontariat et le grand boulevard du 19 juin, ou les trottoirs sont squattés par les nombreux commerces, qui étalent leurs marchandises sur les espaces réservés exclusivement au publics, obligeant ainsi les piétons a marché sur la chaussée, ce qui perturbe grandement la circulation des véhicule.  Cette situation anachronique et d’insécurité, rend le déplacement des citoyens en ces endroits de la ville, très pénible et dangereux. Ajoutons à cela les travaux effectués çà et là sur la chaussée pour pose de diverses canalisations, sans pour autant procéder à la remise en état de la chaussée. Cette grave négligence donne naissance également à une dégradation du cadre de vie dans la cité.  Donc, des mesures sont à prendre d’urgence par la municipalité, pour mettre de l’ordre au niveau de la circulation urbaine ; car il y va du rôle stratégique, économique et touristique de la ville du 08 mai 1945.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *