Skikda – Septembre fixé pour l’affichage de la liste des bénéficiaires des 1500 logements

Le wali de Skikda, Aissa Aroua, vient d’annoncer sur la page Facebook de la wilaya de Skikda, une autre date pour l’affichage des listes des bénéficiaires du logement public locatif (LPL : logement social).Cette fois-ci ce sera le mois de septembre de l’année 2020.Le quota à distribuer concerne les 1 500 LPL de M’Siouene sur les hauteurs de la zone sud de la commune de Skikda. Selon les données publiées, l’opération d’affichage finale de la liste des bénéficiaires s’inscrit dans le cadre du suivi du quota des logements sociaux, concernés depuis quelque temps par des travaux d’aménagement d’externe et de viabilisation.Elle clôt l’examen des recours concernant le es logements de l’exiguité (eddik), au nombre de 1 156 unités, et dévolu à lacommission des recours de la wilaya de Skikda. Celui-ci a abouti à lasuppression de 236 recours considérés comme non éligibles au LPL,auxquels le wali de Skikda vient d’ajouter 335 autres candidats, cequi augmente la liste additive qui sera affichée à la date sus-indiquée, à 571 candidats.Pour sa part la commission de daira d’attribution du LPL a été, selon toujours le communiqué, à se conformer aux résultats de l’étude des dossiers.Par ailleurs, dans le cadre de la résorption de l’habitat précaire(RHP) et de l’exigüité, la distribution de logements touchera également 14 autres communes. Pour l’exemple, la commune de Filfila s’est vue ajouter un quota de 360 unités, qui s’ajoutent aux 420 unités, soit un total 780 logements, alors que la daïra de Sidi Mezghiche, l’une des plus grandes et importantes de la wilaya, n’a bénéficié que de 110 unités. De son coté, la commune de Hamadi Krouma,une des 3 que compte le chef-lieu de wilaya, n’a eu que 610 logements(400+210), alors que seulement les taudis sont estimés à près de….2000 taudis ! Les communes d’Ain Kechra et Ain Zouit, caracolent en bas du tableau avec respectivement 16 et 10 logements !Le comble c’est que des communes de l’envergure de Harrouche et Tamalous et, non pas moindre, El Hadaiek, n’ont eu aucune unité !Le logement à Skikda demeure, comme souligné à maint fois, l’un des plus épineux et compliqués à l’échelle nationale. Beaucoup de responsables, walis particulièrement, évitent ou prennent des gants pour s’en approcher et y trouver  dénouement. D’autant que la faiblesse des quotas accordés proportionnellement à la forte demande formulée, n’est pas pour faciliter l’examen de ce dossier. A celas’ajoutent deux facteurs. Le premier la récurrente injustice ayant toujours accompagnés les opérations d’attribution. Le second facteur est l’omniprésence de deux cas, les bâtisses menaçant ruine, qui dictent l’urgence d’en découdre, et la construction des taudis qui détermine la priorisation de leurs indus-occupants par rapport aux demandeurs d’autres formules. A ce jour, la construction des gourbis est toujours d’actualité. D’ailleurs et à juste titre, les mardis de la contestation devant le siège de la wilaya, sont généralement consacrés au logement. Le mois de septembre saura-t-il rendre le sourire aux demandeurs de LPL, qui attendent la délivrance depuis mars 2020 ? Espérons-le

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *