Guelma  –  Menace sur le cadre de vie

Au moment où le gouvernement est en alerte générale sur la pandémie du Coronavirus, qui menace dangereusement la santé publique, la ville de Guelma se trouve aujourd’hui sous un autre aspect, où prédominent le désengagement, la nonchalance et le manque flagrant d’entretien et de propreté au niveau de son tissu urbain.  C’est ainsi, que nous assistons à des bouleversements en matière d’hygiène et de non-respect du cadre de vie. De ce fait, signalons les foyers des ordures ménagères situés à chaque coin de rue, des quartiers, des cités, devant les immeubles et aussi à proximité de certains établissements publics et éducatifs. Parfois ces ordures sont brûlées par les riverains, dégageant en plus des odeurs nauséabondes des fumées asphyxiantes menaçant la santé publique.  Les rares espaces verts, qui existent à travers la wilaya, évidemment par manque d’entretien, sont devenus des terrains vagues où jonchent des détritus de toutes sortes : canettes,  sachets en plastique, bouteilles, ordures ménagères… attirant ainsi rongeurs, moustiques et autres animaux errants. Il faut dire que malgré les efforts déployés par la wilaya, où des actions de volontariats ont été organisées pour le nettoyage de la ville et l’intervention des agents de la municipalité chargés de la collecte et le ramassage des ordures, la situation reste inquiétante et alarmante. La question qui se pose avec acuité, où se situe la carence ? Manque de coordination entre les services de la municipalité chargés de ce dossier de l’hygiène ou le manque de civisme des citoyens ?   Devant ce sombre tableau d’hygiène du milieu, qui crée un sérieux handicap pour le bienêtre et la quiétude des citoyens ; notre appel est donc adressé à l’ensemble des élus de la commune afin de prendre en charge sérieusement et sans plus tarder ce délicat dossier de l’hygiène, car la santé de la population en dépend.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *