Skikda – Une Coordination dénonce des parasites

La Coordination de la campagne électorale du candidat indépendant Abdelmadjid Tebboune de la wilaya de Skikda, a pondu un communiqué dans lequel elle retire toute sa responsabilité de personnes extra-coordination mais qui parlent au nom de celle-ci.Aussi, la coordination se démarque de toute activité organisée par ces‘’parasites’’ tout au long de son mandat réglementaire.La sortie médiatique de la Coordination est motivée, selon le communiqué, par l’apparition de quelques personnes appartenant à « la période de la corruption et de la Issaba », mais agissant sous l’ombre de Abdelmadjid Tebboune et parlant aux noms de personnalités issues du‘’Hirak’’ du 22 février 2019. Lesquelles personnalités sont porteuses de valeurs d’équité, d’éthique et de justice sociale, et de principes dont le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a promis de concrétiser au cours de son mandat présidentiel.La Coordination veut, par cette dénonciation, couper les herbes sous les pieds des personnes qui privilégient la corruptibilité à la saine concurrence. Pour cela, la Coordination menace de recourir à toutes les voies réglementaires à l’encontre de tout ce qui vise à la décrédibiliser. A cette occasion, la Coordination réitère toute sa confiance au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et l’assure de l’accompagner jusqu’au dernier moment, dans les actions positives qu’il projette de concrétiser, dans le but d’assurer la relance économique et sociale du pays, dans le cadre de l’édification de l’Algérie nouvelle’’.A noter que le communiqué a sanctionné la tenue de la séance de travail de la Coordination. Il a été signé par 35 membres représentant près d’une vingtaine de communes, ainsi que les structures organiques de la coordination.Il n’en demeure pas que cette action manque de clarté, du fait qu’elle ne mentionne ni les noms des personnes ni les actes que celles-cise sont attribuées au nom de la Coordination de la campagne électorale du candidat indépendant Abdelmadjid Tebboune de la wilaya de Skikda. Il se pourrait, à notre humble avis, que les initiateurs ont opté pour cette tactique à titre provisoire, semblable à une mise en garde.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *