Un décret exécutif pour dispenser une formation de marin qualifié aux personnes sans qualification scolaire

Le ministre de la Pêche et des Produits halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi, a fait état, mardi depuis Boumerdès, de la préparation en cours d’un décret exécutif permettant aux personnes sans qualification scolaire de suivre une formation de marin qualifié. « Un décret exécutif sera, prochainement, promulgué pour résoudre le problème de formation des pêcheurs sans qualification scolaire, et qui permettra à cette catégorie de suivre une formation de marin qualifié, sans la condition du niveau de deuxième année moyenne », a précisé M. Ferroukhi à l’issue de la cérémonie d’ouverture, en compagnie de la ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, HoyamBenfriha, d’un Atelier technique sur la prise en charge des besoins nationaux en matière de formation dans le domaine de la pêche et des productions halieutiques. Ce texte de loi prévoit, d’après les explications du ministre, que cette formation sanctionnée par un certificat d’aptitude comprend un stage pratique en mer de 4 mois au maximum avec des cours théoriques à raison de 2 heures deux fois par semaine. Les marins diplômés bénéficieront ainsi des avantages de la Sécurité sociale et du soutien de l’Etat dans le cadre de la dynamisation et le développement des activités de pêche, a-t-il ajouté. Lors de la visite d’un atelier privé au niveau du port de Zemmouri (Alger Est) spécialisé dans l’aménagement des carrés d’ancrage, le ministre a salué un projet « pilote » et « important » en terme de mise en place d’une cartographie d’ancrage au niveau de ce port permettant une meilleure gestion de toutes les infrastructures et une exploitation optimale des espaces. Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier technique sur les mécanismes indispensables à la dynamisation des activités prioritaires inscrites dans le cadre de la Convention-cade signée en juin dernier entre les deux départements ministériels, le ministre de la Pêche et des Produits halieutiques a indiqué que la valorisation des ressources humaine et matériel des deux secteurs était entre autres objectifs de cet atelier. Une meilleure couverture des besoins en formation qualifiante, notamment dans les régions du Sud et l’amélioration de la réponse aux besoins des professionnels et opérateur économiques, particulièrement Les jeunes figurent parmi les objectifs de cette rencontre, a-t-il encore ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *