La crise des liquidités perdure à Guelma

Cette crise du manque de liquidités qui perdure depuis 3mois a rendu malades et nerveux les clients des bureaux de poste à travers toute la wilaya de Guelma. Les longues files d’attente, et les bousculades dans le non-respect des règles sanitaires, en cette période très difficile de COVID19, ne connaissent pas de fin. Les personnes âgées, fragiles, fatiguées, malades, abandonnent ce parcours du combattant et retournent bredouilles vers leurs domiciles, évidemment sans encaisser leurs salaires. Mécontent et usant de leur critiques sur cette situation inédite, jamais vécue dans notre cher pays. Signalons, que les liquidités arrivent au compte-goutte et vite distribuées aux usagers de la poste qui ont occupé l’entrée des bureaux de poste avant même leur ouverture. Car les chaines humaines peuvent atteindre plusieurs mètres, avec les conséquences qui peuvent en découler. Il faut dire aussi, que les salariés, les fonctionnaires et les retraités, ayant épuisé toutes leurs économies, n’ont plus aucun centime pour survivre ; c’est la misère totale qui se répercute sur les familles et aussi les commerces et activités économiques. Où va-t’en devant cette bureaucratie ? Les sacrifices à faire sont consommés et la patience a atteint aujourd’hui ses limites.  Faute d’argent, de liquidités et de disponibilités, la société très désappointée vit dans le désespoir et l’inquiétude. La balle est dans le camp des autorités de ce secteur névralgique de la société. A quand la fin de cette situation anachronique aux risques incalculables ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *