Le séjour saharien d’Ouyahia

L’ex premier ministre, Ahmed Ouyahia, condamné trois fois par le tribunal de Sidi M’Hamed  et ayant d’abord été incarcéré à la prison d’El Harrach puis transféré à celle d’El Koléa a de nouveau été déplacé mais définitivement cette fois-ci à la prison d’Abadla près de  Bechar. Ce sera son séjour pendant une durée de quinze ans. Lui qui n’a jamais vraiment apprécié le sud algérien le laissant à l’abandon, le voilà, à présent son résident. Cet éloignement de plusieurs milliers de kilomètres de sa famille et de ses proches sera certainement un coup dur pour celui que les Algériens détestent pour son arrogance affichée envers le peuple. Survivra-t-il à un tel exil ? De toute façon il ne sera pas le seul à être dans ce cas. Ali Haddad a lui aussi été transféré dans une prison près de Batna où il purgera sa peine de 16ans prononcée dernièrement contre lui. Il se trouve néanmoins que le sort de Haddad est moins pénible, concernant l’éloignement que celui de l’ex premier ministre. Quel sera celui d’Abdelmamek Sellal ? On le saura certainement bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *