mardi, décembre 7, 2021
ActualitésRégionsJijel - Un navire de solidarité à destination de Beyrouth

Jijel – Un navire de solidarité à destination de Beyrouth

 La ministre de la solidarité nationale KaoutarKrikou et le ministre de l’industrie farhat Ait Ali Braham, ont effectué une visite de travail hier (Lundi) au port de Djendjen où un navire battant pavillon algérien rempli de matériaux de construction a pris le départ en direction de la capitale Libanaise Beyrouth. Cette action de solidarité qui intervient suite à l’instruction du président de la république pour aider Beyrouth, pratiquement détruite par la dévastatrice explosion, s’inscrit dans le cadre des relations bilatérales qui unissent les deux pays depuis de longues dates, comme l’a expliqué l’ambassadeur du Liban en Algérie qui a accompagné les deux ministres du gouvernement Algérien dans cette opération humanitaire. Selon nos informations, pas moins de 7000 tonnes de ciment et 1000 tonnes de plâtre ont été acheminés par ce navire mesurant près de 400 mètres de longueur. Lors d’un point de presse, la ministre de la solidarité nationale a tenu à rappeler les relations diplomatiques qui caractérisent les deux pays, précisant que les aides humanitaires en direction du Liban ne sont qu’à leur début et que l’Algérie soutiendra le Liban tout au long de cette crise. A l’arrivée du navire à Beyrouth, la cargaison transportée, ajoutée aux dons des autres pays, sera destinée à reconstruire tout ce qui a été détruit lors d’explosion du 04 Août passé et qui a fait 188 morts et plus de 6500 blessés selon le ministère de la santé Libanais. Sur un autre plan, les deux ministres, hôtes de Jijel, ont marqué une halte au niveau du chantier où devait être réalisé l’usine de transformation et de stockage des graines oléagineuses au niveau de la commune de Taher non loin du port de Djendjen. Un projet appartenant à la société Nutris Spa, une filiale du groupe KouGC, soit des frères Kouninef. Ce dernier désormais à l’arrêt après l’incarcération de son patron, a bénéficié de deux assiettes foncières, l’une estimée à 16 hectares située au niveau de la zone extra portuaireet la seconde située dans l’enceinte même du port de Djendjen pour une superficie de 7,5 hectares. Cependant, le ministre de l’industrie s’est contenté de faire un constat visuel sans donner une quelconque information au sujet de l’usine en question et de son devenir.

Par Ramdane. S

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exclusive

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

Plus d'articles