Une feuille de route pour un environnement favorable à l’investissement

Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises, Nassim Diafat, a fait état lundi à El-Oued de l’élaboration en cours d’une feuille de route pour la création d’un environnement favorable à l’investissement au niveau des zones d’activités industrielles. 

Les services de l’Etat s’attèlent à la création d’un environnement favorable à l’investissement pour les porteurs de projets, en tant qu’unique levier de dynamisation de l’appareil économique, susceptible de générer des ressources hors secteur des hydrocarbures, a affirmé le ministre délégué au premier jour d’une visite de travail et d’inspection dans la wilaya. Il a ajouté, à ce propos, que le climat favorable à l’investissement ne peut être offert qu’à travers la création de nouvelles zones d’activités et l’aménagement de celles en cours de réalisation, à tout point de vue, notamment avec un raccordement aux divers réseaux (électricité, eau, assainissement et routes) pour permettre une bonne relance de l’investissement, surtout dans l’industrie. Pour la création d’une économie alternative efficiente et concurrentielle à l’échelle internationale, dans le cadre de la vision de l’Algérie nouvelle, les pouvoirs publics attachent un grand intérêt aux PME, existantes ou en création, en tant que « cœur battant » de l’économie moderne à travers le monde, a souligné M. Diafat. En vue d’atteindre cet objectif, à court et moyen termes, il appartient de dynamiser les volets de qualification, formation et accompagnement, seuls à même de hisser la PME au rang d’entreprise performante, a-t-il ajouté, avant d’appeler les jeunes à se rapprocher des dispositifs d’aide à l’emploi (ANSEJ, CNAC et ANGEM) pour concrétiser leurs projets de micro-entreprises et contribuer à la dynamique économique nationale et à la résorption du chômage.

Visite de plusieurs zones d’activités

Le membre du gouvernement a visité la zone d’activités de la commune de Kouinine (7 km d’El-Oued) où un exposé lui a été présenté sur les 23 zones d’activités que compte la wilaya d’El-Oued, comptant 2.675 parcelles (864 hectares), dont 1.613 parcelles attribuées et ayant déjà généré 341 projets et 10.479 emplois, pour un volume d’investissement de 43,5 milliards DA. Au niveau de cette zone, le ministre délégué a visité une entreprise privée de fabrication de masques de protection et y a déploré les conditions de travail avec une absence d’aménagement et de réseaux divers, avant de faire part d’un programme visant justement la prise en charge des lacunes au niveau des zones d’activités souffrant de ce type de problèmes. Dans la zone d’activités de la commune de Debila (20 km d’El-Oued), il a inspecté une exploitation agricole familiale spécialisée dans les cultures maraichères, la phoeniciculture et la pisciculture intégrée à l’agriculture, et ayant bénéficié d’un financement de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des Jeunes (ANSEJ). A la zone d’activités de Hassi-Khelifa (30 km d’El-Oued) où il s’est enquis d’une entreprise privée de fabrication mécanique spécialisée dans la pièce de rechange, le ministre délégué a appelé à encourager l’investissement dans ce segment pour créer un marché local de ce type d’équipement et réduire la facture des importations. Dans la zone d’activités d’Oued El-Allenda (20 km d’El-Oued), un exposé lui a été présenté sur les activités de cette zone spécialisée dans l’industrie de transformation alimentaire, avant de visiter une unité de transformation de tomate. Le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des micro-entreprises poursuivra mardi sa visite de travail dans la wilaya d’El-Oued, par la tenue d’une rencontre avec de jeunes promoteurs locaux et inspectera d’autres projets économiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *