Referendum du 1er Novembre – L’ANIE réactive ses structures locales dans cinq Wilayas de l’est

Le texte de la Constitution remaniée proposée au référendum populaire du 1er novembre prochain à peine adoptée par les deux chambres du parlement, l’ANIE (Autorité nationale indépendante des élections) présidée par M. Charfi est déjà à un stade avancé de réactivation de ses représentations locales au niveau des Wilayas,véritables vigies de supervision indépendante des élections. Hier, c’était au tour d’Annaba d’accueillir messieurs Milat et Draa de l’Instance nationale de l’ANIE, le premier étant son vice-président et le second son chargé de la communication. Il s’agissait, cette fois-ci durant une cérémonie sobre mais conviviale organisée dans un grand hôtel de la ville d’Annaba, de renouveler la confiance aux premiers représentants de l’ANIE au niveau de cinq Wilayas de l’est, en l’occurrence Annaba, wilaya hôte de cette cérémonie, El tarf, Guelma, Souk Ahras et Tébessa.  Dans leurs allocutions respectives, après le mot de bienvenue du président de l’ANIE au niveau de la Wilaya d’Annaba, les deux délégués centraux de l’ANIE ont insisté sur l’importance cardinale du rendez-vous du 1er novembre 2020, en ce sens qu’il vient consacrer la volonté populaire d’amorcer un changement profond pour asseoir les assises d’une Algérie nouvelle où le choix souverain du peuple reste déterminant en toutes circonstances. Le role de l’ANIE, rappellent-ils à l’unisson, est de garantir l’intégrité du vote de chaque citoyen pour consolider la souveraineté populaire au niveau électif, conformément aux dispositions constitutionnelles en cours ( articles 7 et 8) réaffirmées avec force dans le nouveau texte fondamental qui verra le jour le 1er novembre prochain et tout indique, affirment-ils, que le choix populaire pèsera dans le bon sens, celui de l’Algérie nouvelle, telle que réclamée par le peuple à travers le hirak bénit qui est, par ailleurs constitutionnalisé, dans le préambule de la nouvelle constitution soumise au referendum du peuple le 1er novembre prochain, date symbolique de la rupture révolutionnaire avec l’ordre colonial en son temps. Les deux cadres de l’ANIE ont rappelé à l’auditoire l’expérience acquise par l’ANIE dans l’organisation réussie de l’élection présidentielle du 12.12.2019, élection transparente, soulignent-ils, qui a vu l’arrivée du président Abdelmadjid Tebboune, à la Présidence de la République, sans aucune contestation de ses quatre rivaux dans la course à la présidence, « puisqu’aucun recours n’avait été enregistré par l’ANIE ». Les enseignements de cette première expérience intervenue dans un contexte de crise institutionnelle aigue comme se souvient tout algérien soucieux de l’intérêt de son pays. L’important pour l’ANIE est de protéger la voix du peuple en veillant à l’intégrité du vote, en déjouant toute manœuvre de manipulation ou velléité d’influence malsaine sur le choix du peuple. Ce sera, sans doute, un nouveau départ pour l’Algérie en rendant à la souveraineté populaire tout son sens. C’est ce qui est demandé aux représentants locaux de garantir, à partir du niveau communal jusqu’à la consolidation centrale des résultats. C’est l’engagement que prend solennellement l’ANIE devant les électeurs algériens pour leur assurer que le vote citoyen sera respecté et que toute atteinte à son intégrité est désormais exclue par la force de la Loi. Le décor étant planté et le référentiel doctrinal rappelé avec force, la cérémonie a connu son dénouement par la signature des P.V de renouvellement de la confiance par l’ANIE à ses représentants locaux qui ont fait le déplacement à Annaba. L’un après l’autre, à commencer par le responsable local de l’ANIE à Annaba, les responsables d’El tarf, Guelma, Souk Ahras ,Tébessa ont apposé leur signature respective sur les P.V officiels ramenés d’Alger, renouvelant ainsi leur engagement solennel à organiser le prochain référendum dans les meilleures conditions possibles, en tenant compte de la variable de la pandémie du COVID 19, qui exigera d’eux certainement plus de vigilance pour que les choses se déroulent de façon sereine, donnant ainsi à l’évènement sa véritable dimension populaire, au service de cette Algérie nouvelle attendue par tous. Encore un rendez-vous à inscrire dans la dynamique des mutations de la Maison Algérie qui s’invente toujours une nouvelle voie pour se régénérer. Malgré tant de déboires passés ! Car tout obstacle est conçu pour être surmonté !

Abdelali KERBOUA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *