ANSEJ-Le grand nettoyage

Pratiquement tous les directeurs locaux de l’ANSEJ ont été démis de leurs fonctions. Cela ressemble à s’y méprendre à un grande nettoyage. Le gouvernement a estimé qu’il le fallait car tout ce qu’il a promis à cette jeunesse désemparée risquait de rester lettre morte.

Ce n’est un secret pour personne le piston à l’ANSEJ  est monnaie courante. Un nombre impressionnant de jeunes voulant se lancer des projets leur permettant de mettre fin à la dépendance de leurs parents puisque tout simplement ils sont au chômage ont reçu de la part de ces agences locales de cet organisme une fin de non recevoir. Tous font état d’une incompréhension totale concernant la motivation de ces refus. Par contre un grand nombre d’entre eux se sont aperçus que des porteurs de projets recevaient en un temps record l’accord de cet organisme. Que faut –il penser de tout cela ? La réponse n’est pas difficile à trouver. Il ya à l’intérieur de ces agences des bloqueurs et des facilitateurs. Les premiers cités sont ceux qui ne connaissent personne travaillant au sein de l’agence où ils ont déposé leur dossier. Ceux-là peuvent attendre et même pour longtemps, voire indéfiniment. Les seconds par contre parce qu’ils ont un pote ou mieux s’ils connaissent le directeur sont éligibles au prêt. C’est justement ce genre d’attitude que le gouvernement entend y mettre fin car cela commençait à bien faire et les émotions dues aux refus ont été perceptibles. Il fallait donc stopper une telle déliquescence. Mais est-ce que le remplacement de directeurs d’agences par d’autres résoudra t-il efficacement le problème ? C’est à voir. Il faut aussi voir l’organisation  de l’intérieur car c’est là où se situe le plus souvent le problème des retards et des refus inexpliqués. Le combat contre les comportements incohérents et toutes les magouilles qui en découlent n’est pas fini. Seule une veille opérationnelle et permanente du gouvernement pourra redonner à l’ANSEJ la mission qui lui a été assignée à l’origine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *