Guelma-Encore un homme de 35 ans qui s’est suicidé par pendaison.

Pas moins de 24 personnes se sont données la mort par pendaison, dans la wilaya de Guelma, depuis janvier 2020 à ce jour et ce, dans l’indifférence totale de la société. Le dernier cas du suicide signalé le 21 septembre 2020, concerne un jeune de 25 ans répondant aux initiales A.T qui s’est donné la mort par pendaison à l’intérieur de son domicile familial, situé dans la commune de Boumahra Ahmed. Donc, la question de ce phénomène, qui prend inexorablement et dangereusement de l’ampleur, reste évidemment une énigme, qui nécessite un débat général afin de remédier à cette problématique du suicide, car les causes sont multiples et tout le monde est concerné par ce phénomène qui ronge notre société.  En effet, ce lundi d’après un communiqué de la protection civile du poste secondaire de Ain Hassainia, un jeune de 35 ans, répondant aux initiales A.B, s’est donné la mort par pendaison a 15H17Mn à l’aide d’une corde attachée au barreaudage de la fenêtre de sa chambre à son domicile situé à la cité Ben Aiche Ahmed dans la commune de Houari Boumediene.  Aussitôt alertés, les éléments de la protection civile et de la gendarmerie, se sont déplacés sur les lieux du drame, pour procéder au transfert de la dépouille vers l’hôpital Dr Okbi de Guelma en ayant épuisé toutes les procédures légales d’usage sur place.    Il faut dire que ce suicide qui a jeté l’émoi et la consternation dans la cité, reste inexpliqué pour l’instant. Mais toutefois l’enquête diligentée par les services compétents, pourra sans doute déterminer les causes et les mobiles ayant poussés cet homme à commettre cet acte désespéré.    Par ailleurs et toujours selon la même source, les éléments de la protection civile du poste secondaire de la commune de Khezaras, ses sont intervenus, pour secourir une personne qui a subi de graves blessures suite à un accident provoqué par un engin agricole.   Il s’agit en effet d’un tragique accident, qui s’est déroulé hier à 15H57Mn au niveau de la localité dite Salah-Essoufi à quelques encablures de Guelma, où le conducteur d’un tracteur, pour des raisons qui restent encore inconnues, a dérapé et à percuté un mur d’une école primaire, provoquant de ce fait de graves blessures à une personne âgée de 19 ans répondant aux initiales N.A, qui se trouvait malheureusement à proximité de l’établissement scolaire au moment de l’accident. La victime a été transportée en extrême urgences par les sapeurs-pompiers vers l’hôpital Dr Okbi, car son état est jugé très critique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *