Madame Maya condamnée à 12 ans d’emprisonnement

La sulfureuse madame Maya, de son vrai nom Nachinachi Zoulikha Chafika, qui prétendait être la fille naturelle de l’ex président de la république et dont tout le monde a cru qu’elle l’était vient d’être condamnée par le tribunal de Chéraga à 12 ans de prison ferme. Des ministres et des walis liés à cette femme d’affaire proche de la présidence de la république de l’époque dont l’ex patron de la police Abdelghani Hamel, encore lui ! Ont également écopé de peines lourdes. La femme en question n’a pas bronché à l’énoncé du verdict. Peut être qu’elle s’attendait à une sentence plus épaisse. Ce qui la chagrinera le plus ce  sont plutôt les sommes d’argent qu’elle versera au trésor public lequel va saisir tous ses biens et prélèvera tout l’argent versé dans ses comptes bancaires. Cette femme avisée dans l’art de se faire du pognon seulement en prétendant qu’elle était la fille cachée de l’ex président a sans doute dissimulé des sommes importantes transférées à l’étranger. En général c’est ce que font  tous les mal intentionnés des pouvoirs corrompus. Toujours est –il que beaucoup d’eau coulera sous les ponts avant que cette madame Maya ne retrouve la liberté. C’est déjà une bonne chose même si ce n’est pas suffisant. En effet Nachinache Zoulikha-Chafika, dite « Mme Maya », jugée par le Tribunal de Chéraga pour des affaires de corruption, a été condamnée mercredi à 12 ans de prison ferme, peine assortie d’une amende de 6 millions de DA et de la saisie de ses biens. Ses deux filles, Imène et Farah, ont été condamnées chacune à 5 ans de prison ferme avec une amende de 3 millions de DA et la saisie des biens. Impliqués dans cette affaire, l’ancien wali de Chlef, Mohamed Ghazi, a été condamné à 10 ans de prison ferme avec une amende d’un million de DA, et son fils Chafic à 2 ans de prison ferme et une amende de 500 000 DA. Jugés aussi pour cette affaire, l’ancien wali d’Oran, Abdelghani Zaalane, et l’ancien directeur général de la Sûreté nationale, Abdelghani Hamel ont été condamnés, tous les deux, à 10 ans de prison ferme avec une amende d’un million de DA chacun. Les deux investisseurs et entrepreneurs, Belaid Abdelghani et Ben Aicha Miloud ont été condamnés respectivement à 7 et 10 ans de prison ferme avec une amende d’un million de DA chacun. L’ancien député à la retraite, Omar Yahiaoui (en fuite à l’étranger), a été condamné à 10 ans de prison ferme avec une amende d’un million de DA et la saisie des biens et le lancement d’un mandat d’arrêt international à son encontre. Mme Maya et ses deux filles doivent, selon le verdict, verser 600 millions de DA de dédommagement au Trésor public. La défense a décidé de faire appel du jugement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *