Toute consommation à l’intérieur des cafés et restaurants interdite

Les services de la wilaya de Mila, ont promulgué un arrêté portant nouvelle suspension et interdiction de toute consommation à l’intérieur des cafés, restaurants et fastfoods, lesquels devront se contenter de la vente de produits à emporter dans le cadre des mesures de prévention contre la Covid-19, a-t-on appris vendredi, auprès des mêmes services. « Dans le cadre du suivi de la situation épidémiologique à Mila, le chef de l’ exécutif local, Abdelouahab  Moulay a présidé jeudi soir, en présence des membres du comité de sécurité, la réunion périodique de la cellule de wilaya pour la lutte contre le  Coronavirus, et il a été décidé d’interdire les consommations au niveau des cafés, restaurants et fastfoods qui peuvent proposer des services à emporter ainsi que l’interdiction des rassemblements, les fêtes de mariage et les cérémonies notamment », a précisé un communiqué de la wilaya.  Aussi, au cours de la même réunion, de nombreuses autres mesures préventives, notamment la mise en place d’un programme de visites de terrain dans tous les établissements hospitaliers  pour œuvrer à remédier aux déficits constatés  et la programmation de réunions de coordination avec les conseils scientifiques des structures de santé afin de développer une stratégie efficace de lutte contre le Covid-19, relève le document. Il a également été décidé, ajoute le communiqué, d’intensifier les enquêtes épidémiologiques en impliquant tous les acteurs du secteur de la santé et d’accélérer le processus d’acquisition des équipements médicaux, inscrits sur le budget supplémentaire de la wilaya, tout en exhortant les bienfaiteurs à y contribuer. Le plan de désinfection sera également réactivé dans les établissements et les places publics, à travers la wilaya, en parallèle à l’intensification des opérations de contrôle de l’application du protocole de santé et du respect de la distanciation sociale dans les écoles, les mosquées et les espaces commerciaux, a-t-on encore détaillé. S’agissant de la sensibilisation, le même communiqué a souligné qu’il a été décidé d’activer les campagnes de sensibilisation en direction des citoyens et en utilisant tous les moyens disponibles, notamment les médias et les mosquées, qui ont ouvert leurs portes pour la prière du vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *