El Tarf/DSRH-La nomination d’un nouveau directeur à la tête du secteur met le feu aux poudres

  C’est, pratiquement, le branle bas de combat et une levée de boucliers dans le secteur de la santé et de la reforme hospitalière. Et pour cause, la nomination d’un nouveau directeur à la tête du secteur  en question a créé une véritable onde de choc parmi la population locale du fait que les citoyens  s’attendaient à une confirmation dans ses fonctions de l’actuelle directrice, par intérim, Mme Zouizi Nehla.  En effet, ladite directrice par intérim jouit d’une aura jamais démentie parmi toutes les franges de la population du fait de sa disponibilité et de son volontarisme, de jour comme de nuit. Par ailleurs, le directeur qui vient d’être nommé par le secrétaire générale du ministère de la santé a occupé, auparavant,  le même poste dans la wilaya d’Oum El Bouaghi et ce, avant son limogeage, il y a quelques mois, pour plusieurs griefs dont entre autres ; la mauvaise gestion. « Ils ont choisi cet intermède de l’hospitalisation du président de le République pour commettre cet acte qui s’apparente à un déni professionnel dés lors que l’actuelle directrice est d’une très grande compétence (Un médecin qui cumule plus de 25 ans de service et de gestion) et qu’elle aurait dû être confirmée dans ses fonctions compte tenu de plusieurs paramètres  dont la complexité de  l’actuelle crise sanitaire et la bonne gestion du personnel médial. Et pour preuves, la wilaya d’El Tarf n’est pas un cluster pour le coronavirus, à ce jour et ses hôpitaux ne sont pas saturés». Ont martelé des médecins de l’hôpital d’El Tarf que nous avons contacté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *