Lancement de la 1ère édition du prix Réda Hamiani de la presse économique

La Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC) a lancé mercredi la 1ère édition du prix « Réda Hamiani » de la presse économique, dans l’objectif d’encourager le débat sur les questions économiques à travers les médias nationaux.

« A travers cette initiative, la CAPC souhaite encourager les meilleurs travaux journalistiques qui traitent des questions et problématiques clés en relation avec le monde de l’entreprise et l’économie nationale », a souligné le président de cette organisation patronale, Mohamed Sami Agli lors d’une conférence de presse. Quatre prix seront attribués aux meilleurs travaux dans les domaines de, respectivement, la presse écrite, électronique, télévisuelle et radiophonique. Le concours porte le nom de feu, Réda Hamiani, afin de « rendre hommage à ce grand homme pour avoir donné au patronat algérien ses lettres de noblesse », a déclaré M. Agli. La CAPC a choisi pour cette édition le thème : « Les défis de l’économie algérienne à l’épreuve de la Covid-19 »  Les Prix qui seront décernés à l’occasion de la prochaine Journée nationale de la presse (22 octobre), récompensent les journalistes pour leurs articles, enquêtes, émissions et reportages, publiés/diffusés entre le 1 janvier 2021 et le 31 juillet 2021. Un juré composé de sept membres dont des experts économiques, des journalistes chevronnés et des chefs d’entreprises, a été installé. Le règlement du concours ainsi que le formulaire de participation seront communiqué aux participant avant le 30 mai 2021, selon le président de la CAPC.  Parallèlement au lancement de la 1ère édition du prix de la presse économique, M. Agli a annoncé la création d’un club de presse au sein de la confédération, qui sera ouvert à tous les professionnels des médias spécialisés dans l’information économique. Il s’agit d’un espace d’échanges, de rencontres, de débats et de formation, qui contribuera au renforcement des capacités des journalistes en matière de maitrise des grands enjeux économiques, souligne le président de la CAPC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *