mardi, décembre 7, 2021
ActualitésRégionsHôpital El Hadi Ben Djedid d’El Tarf Pour de menus travaux, quatre...

Hôpital El Hadi Ben Djedid d’El Tarf
Pour de menus travaux, quatre blocs opératoires inactifs depuis trois mois

Une autre aberration de taille dans la gestion, chaotique, du secteur de la santé dans la wilaya d’El Tarf, après le scandale de la polyclinique de la drépanocytose, située dans la commune de Ben M’hidi.

En effet, le service de chirurgie générale, qui compte quatre blocs opératoires, de l’Hôpital El Hadi Ben Djedid, sis au centre-ville d’El Tarf, touché par un incendie depuis le 17 juillet 2021 n’est pas encore entré en activité, pénalisant de fait des centaines de malades qui ont besoin d’être opérer ainsi que les cas nécessitant des interventions chirurgicales d’urgence.

Il faut savoir que l’incendie n’a affecté, sérieusement, qu’un seul bloc oratoire sur les quatre et qu’il suffit de menus travaux pour rendre ce service, complètement, opérationnel en quelques jours.

Les tergiversations des responsables du secteur de la santé restent incompréhensibles et constituent, indéniablement, une incompétence de plus dans la gestion de ce secteur très sensible et névralgique

Actuellement, pour de petites interventions, les malades sont dirigés vers le CHU d’Ibn Rochd, sis à Annaba. Le petit peuple souffre le martyre, par contre les personnes aisées ayant l’embarras du choix jouissent des avantages des polycliniques privées.

De fait, les citoyens de la daïra d’El Tarf de conditions sociales modestes et qui sont légion, interpellent le ministre de la santé afin d’intercéder en leur faveur afin de pousser les responsables locaux de la santé à rouvrir le service de chirurgie dans les plus brefs délais.Les chirurgiens chôment.  Il s’agit de vies humaines à sauver et ce qui se passe est un génocide, d’une manière indirecte et subtile.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exclusive

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

Plus d'articles