mardi, décembre 7, 2021
ÉconomieLevée des obstacles entravant les investisseurs:les efforts du ministère mis en avant

Levée des obstacles entravant les investisseurs:
les efforts du ministère mis en avant

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a affirmé jeudi à Alger que son département œuvrait avec les autres secteurs en vue de lever les obstacles entravant les opérateurs économiques, indiquant que les projets achevés non exploités seront relancés avant la fin de l’année en cours, selon un communiqué du ministère.

Les déclarations de Zeghdar sont intervenues lors d’une réunion de concertation avec des associations et organisations professionnelles, à laquelle ont participé des chefs et des représentants d’organisations patronales, de groupes économiques et d’associations de protection du consommateur et ce, dans le cadre de réunions périodiques avec les partenaires économiques pour discuter de leurs préoccupations, du climat des affaires et de la teneur du système juridique encadrant l’investissement, précise le communiqué.

Lors de cette réunion, il a été procédé à la présentation et à l’évaluation de « la situation de l’industrie et de l’investissement en Algérie en plus des obstacles les plus importants empêchant la garantie d’un climat commercial encourageant pour des investissements productifs et créateurs de richesse et d’emploi, à l’instar de l’absence de textes d’application dans la législation actuelle d’investissement, du foncier industriel, de la bureaucratie et du manque de coordination entre les secteurs , ainsi que les obstacles techniques liés à un certain nombre de branches industrielles, notamment en ce qui concerne la définitions des normes.

A ce propos, M. Zeghdar a présenté les grandes lignes de l’avant-projet de loi d’investissement dont les dispositions répondent aux aspirations des opérateurs économiques et remédient aux déséquilibres à travers un système juridique efficace, durable et stable, tout en clarifiant les questions liées à l’assainissement du foncier industriel et les mécanismes de son octroi, ajoute la même source.

A cet égard, le ministre a rassuré que son département ministériel œuvrait  en coordination avec d’autres secteurs ministériels pour lever les obstacles à leurs investissements, rappelant les projets achevés qui sont toujours en suspens dont le nombre est de 402 projets qui seront relancés avant la fin de l’année.

  1. Zeghdar a également affirmé que le ministère s’employait à la relance des projets en suspens au niveau de l’Agence nationale de développement des investissements (ANDI) avec l’approche de la tenue de la réunion du Conseil national des investissements, notant que « le gouvernement est déterminé à régulariser les situations en suspens des entreprises dont certaines ont été programmées lors du dernier Conseil des participations de l’Etat (CPE).

Il a également rappelé le soutien et l’accompagnement du gouvernement aux opérateurs économiques dans toutes les étapes de réalisation de leurs investissements, soulignant que « les portes de la concertation et du dialogue sont ouvertes pour soulever les préoccupations et les obstacles en temps réel.

Lors de son intervention, M. Zeghdar a également mis l’accent sur l’importance de la coordination et du partenariat entre les secteurs public et privé, conclut le communiqué.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exclusive

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

Plus d'articles