mardi, décembre 7, 2021
ActualitésRégionsGuelma: Réhabiliter et valoriser le patrimoine communal

Guelma:
Réhabiliter et valoriser le patrimoine communal

La réforme des collectivités locales, thème d’actualité qui s’inscrit dans le contexte de l’économie de marché, du partenariat et de la privatisation, va permettre sans nul doute et à brève échéance une meilleure gestion, rationnelle et pragmatique du patrimoine communal.

À ce titre, des mécanismes et des réflexes nouveaux, doivent investir le champ des activités socio-économiques des collectivités territoriales. À ce sujet, il existe à Guelma d’importantes infrastructures communales, mais qui restent malheureusement et à ce jour totalement abandonnées, donc non exploitées. Parmi les cas des biens communaux délaissés ou carrément abandonnés au grand regret des citoyens, citons celui du cinéma ELNASSR et des deux (2) piscines réalisées dans les années 80 au niveau du CEM du 8mai 45 et de la cité GUAHDOUR TAHAR, située sur les hauteurs de la ville de Guelma ainsi que le marché des fruits et légumes du centre-ville fermé également depuis des années. Cette situation d’abondant, qui donne l’impression d’un grave laisser aller, ne peut durer d’avantage et des actions de préservation doivent être prises en ce domaine. Signalons par ailleurs, la situation de dégradation des locaux commerciaux réalisés au début des années 80, dans le cadre du programme de 100 locaux par commune. Ces locaux commerciaux destinés initialement à diminuer le chômage et pour lutter contre l’informel, se trouvent aujourd’hui livrés aux vandalismes, au dégradations diverses et aux affres du climat depuis plusieurs années. D’autres structures appartenant à la commune, n’ont pas fait l’objet de réévaluation des contrats locatifs depuis bien longtemps. Signalons également les deux anciens sièges de l’état situés en plein centre-ville civile, abandonnés depuis des années, avec tous les risques de détérioration et de déperdition. La nouvelle assemblée populaire communale, qui sera issue des prochaines élections, doit impérativement se pencher d’ores et déjà sur ce dossier.  Sachons que les recettes provenant des revenus, que procurent ces biens de la commune, iront évidemment à l’entretien et à la restauration du patrimoine communal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exclusive

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme

Latest article

Plus d'articles