vendredi, mai 27, 2022

El Tarf / Hôpital El Hadi Ben Djedid/
Le service de chirurgie générale non fonctionnel depuis 06 mois

Citoyens et praticiens de la santé sont dans l’expectative et dubitatifs à la fois devant l’inertie du directeur de wilaya du secteur, quant au lancement des travaux de réhabilitation d’un des quatre blocs opératoires qui compose le service de chirurgie générale de l’EPH El Hadi Bendjedid, sis au centre de la ville d’El Tarf.

En effet, le service de chirurgie générale en question, qui compte quatre blocs opératoires, de l’Hôpital El Hadi Ben Djedid, touché par un incendie depuis le 17 juillet 2021 n’est pas encore entré en activité jusqu’à ce jour, pénalisant de fait des dizaines de malades qui ont besoin d’être opérer ainsi que les cas nécessitant des interventions chirurgicales d’urgence.

Il faut savoir que l’incendie en question n’a affecté, sérieusement, qu’un seul bloc opératoire sur les quatre que compte le service de chirurgie générale et qu’il suffisait de menus travaux, à savoir ; peinture et installation électrique, pour rendre ce service, complètement, opérationnel en quelques jours.

Les tergiversations des responsables du secteur de la santé restent incompréhensibles et constituent, indéniablement, une ineptie innommable, de plus, dans la gestion de ce secteur très sensible, vital et névralgique.

Actuellement, pour de petites interventions, les malades sont dirigés, illico-presto, vers les hôpitaux d’El Kala et Bésbes, le cas échéant vers le CHU d’Ibn Rochd, sis à Annaba. Les citoyens de petites conditions souffrent, ainsi, le martyre.

De fait, les citoyens de la daïra d’El Tarf de conditions sociales modestes et qui sont légion, interpellent, vivement, le ministre de la santé afin d’intercéder en leur faveur pour pousser les responsables locaux de la santé à rouvrir le service de chirurgie dans les plus brefs délais. Les chirurgiens chôment, cependant.  Il s’agit de vies humaines à sauver et ce qui se passe, actuellement, est un génocide, ou plutôt, une euthanasie collective sans consentement.

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles