vendredi, mai 27, 2022

Lamamra tient des réunions avec ses homologues libyen, sud-africain et angolais

– Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a tenu à Addis-Abeba des réunions consultatives avec ses homologues de Libye, d’Afrique du Sud et d’Angola.

Ces réunions, qui se tiennent la veille des travaux de la 40e session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA), ont permis aux trois parties de « passer en revue les points inscrits à l’ordre du jour de la 40e session du Conseil exécutif, notamment ceux liés aux dossiers politiques et aux questions de paix et de sécurité en Afrique, pour coordonner leurs positions », a indiqué mardi un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les réunions ont également été l’occasion d’évoquer les principaux défis auxquels le continent africain est confronté à la lumière des menaces sécuritaires croissantes, des problèmes de gouvernance et des changements anticonstitutionnels, auxquels s’ajoutent les difficultés engendrées par la pandémie de Covid-19 sur la situation économique et sanitaire », a ajouté la même source.

Lors de sa rencontre avec son homologue libyenne, Najla Mangoush, « il a été question des relations fraternelles entre les deux pays et peuples frères, de l’évolution de la situation en Libye et des perspectives de sortie de l’impasse actuelle pour la relance du processus politique de règlement de la crise », a souligné le communiqué.

A cette occasion, M. Lamamra a réaffirmé « le soutien indéfectible et permanent de l’Algérie aux Libyens », soulignant l’importance d' »oeuvrer à booster le processus de réconciliation nationale libyenne, qui est à même de renforcer l’unité nationale et de préparer le terrain afin d’aboutir à un consensus sur les questions de désaccords entre les frères libyens ».

De son côté, la ministre libyenne a réitéré « la considération de son pays pour la position de l’Algérie solidaire et favorable et ses efforts inlassables visant à faire prévaloir l’intérêt suprême du peuple libyen ».

Par ailleurs, les deux ministres ont échangé sur les principales questions devant être débattues lors de la réunion ministérielle africaine, évoquant à ce propos les prochaines échéances arabes.

A ce titre, la ministre libyenne a salué l’approche algérienne et ses efforts visant à réunir les conditions nécessaires à la réussite du sommet arabe.

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles