vendredi, mai 27, 2022

Les échos de la wilaya de Mila

Tassala Lemataï 

Une parturiente accouche dans une ambulance de la Protection civile

Une parturiente a été assistée, ce samedi, lors de son accouchement, par des médecins de la Protection civile, qui l’ont accouchée à l’intérieur d’une ambulance du service. En effet, les éléments de l’unité secondaire de la Protection civile de la daira de Bainan, au nord de Mila, sont intervenus, ce samedi à 14h, au niveau du lycée Ali Kafi de la commune de Tassala Lametaï, pour assister une femme à accoucher. Un médecin de la Protection civile, secondé par un praticien spécialisé en gynécologie obstétrique, sont intervenus au lycée Ali Kafi pour apporter leur assistance à une parturiente. La concernée a, en effet, accouché à bord de l’ambulance équipée de la Protection civile, sous la supervision de l’équipe médicale des services concernés. Elle a été, par la suite, évacuée, ainsi que le nouveau-né, à la polyclinique de la daira de Oued Endja. Notre source souligne que la mère, âgée de 42 ans, et son bébé sont en bonne santé.

Ferdjioua 

Un enfant retrouvé mort dans une habitation inoccupée

La ville de Ferdjioua, 40 kilomètres à l’ouest de Mila, a été endeuillée, ce samedi en milieu d’après-midi, suite à la mort tragique d’un enfant de la région. La victime, un garçon de 16 ans, répondant aux initiales M.A., a été retrouvée morte, ce samedi à 14h 23, à l’intérieur d’une bâtisse inoccupée de la cité Château d’eau de la ville de Ferdjioua. Alertés, les sapeurs-pompiers de la ville se sont rendus sur les lieux pour constater le décès et évacuer la dépouille mortelle. Selon le médecin de la Protection civile, le corps de la victime ne portait aucun signe de violence apparent. Le corps sans vie de l’infortuné garçon a été déposé à la morgue de l’hôpital de Ferdjioua, alors qu’une enquête a été ouverte pour élucider les causes et les circonstances de cette mort suspecte.

Mila

Agression sur une conduite de gaz à Hamala

Ce qui a été donné, jeudi, pour un glissement de terrain ayant entrainé la rupture d’une conduite de transport de gaz propane s’est finalement révélé un acte de sabotage délibéré commis par des riverains. Une source officielle a indiqué, ce dimanche à Aujourd’hui l’entreprise, que la coupure de l’alimentation en gaz ayant affecté, ce jeudi, les localités de Hamala et Cheglibi Makhlouf a été bel et bien causée par une agression délibérée commise sur la conduite 8 pouces alimentant le poste de distribution (DP) de gaz de la commune de Hamala, dans le nord de la Wilaya. L’ouvrage en question, réalisé par GRTG, une filiale de la Sonelgaz, a fait l’objet d’un acte de sabotage commis par une famille de propriétaires terriens de la région en date du 17 mars passé, indique notre source, en précisant que cette agression a provoqué une coupure de l’alimentation en gaz de ville de pas moins de 1300 abonnés des localités de Hamala et Cheglibi Makhlouf. Faisant dans le détail, notre source explique que les auteurs de ce déplorable acte ont « déchargé une masse de terre et de pierre de plusieurs tonnes sur le tracé de la conduite de transport de gaz en question, causant sa rupture par implosion ». On précise de même source que l’ouvrage a été endommagé sur près de 4 kilomètres linéaires. On souligne, d’autre part, que des travaux de réparation ont été lancés sur le site par les services de la filiale de la Sonelgaz détentrice du marché, qui a mobilisé de gros moyens matériels et humains, vu la topographie montagneuse de la région, pour rétablir l’alimentation des deux agglomérations affectées en gaz. L’assiette foncière par où passe la conduite endommagée ne relève plus des biens fonciers des propriétaires terriens qui ont commis ce regrettable acte de sabotage, car, selon notre informateur, le terrain en question a été légalement exproprié pour cause d’utilité publique et ses propriétaire compensés financièrement. Signalons que l’alimentation en gaz des agglomérations affectées a été rétablie ce dimanche matin, selon toujours notre source. Une enquête est en cours.

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles