vendredi, mai 27, 2022

Versement de l’allocation chômage:
Grande satisfaction chez les jeunes bénéficiaires

 

L’opération de versement de l’allocation chômage a débuté, lundi à travers le territoire national, au profit de plus de 580.000 primo-demandeurs d’emploi, à la grande satisfaction des jeunes bénéficiaires qui ont exprimé leur gratitude et leur remerciement au Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Les bénéficiaires de cette allocation qui s’élève à 13.000 dinars ont afflué vers les bureaux de poste répartis à travers le territoire national, une allocation à même de préserver la dignité du jeune algérien chômeur, lui permettra de gérer son quotidien et lui facilitera les démarches pour trouver un poste d’emploi, a déclaré L. Latifa, fraîchement diplômée de l’Université des sciences et technologies Houari Boumediene (USTHB) rencontrée devant un bureau de poste à Alger.

Cette « décision historique » de création d’une allocation chômage, prise par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, constitue un soutien moral et une forte impulsion qui aura un impact positif pour le jeune algérien qui se plaignait, auparavant, de marginalisation et de conditions de vie difficiles.

Nombre de bénéficiaires ont été unanimes à saluer « l’initiative courageuse » annoncée l’année dernière par le président de la République, et qui est entrée en vigueur dans les délais impartis après son introduction dans la loi de Finances 2022, d’autant que le contexte dans lequel cette allocation chômage a été introduite, a été caractérisé par une conjoncture économique difficile résultant de la crise sanitaire (Covid-19).

Cette conjoncture a également coïncidé avec d’autres charges pesant sur le Trésor public, dont les primes accordées aux personnels médicaux qui ont lutté contre cette pandémie, ainsi que les mesures exceptionnelles qui ont permis d’atténuer les effets de cette crise sur les citoyens et leur pouvoir d’achat.

D’autres jeunes nouvellement diplômés des Instituts de la formation professionnelle ont exprimé leur entière satisfaction de la perception de cette allocation quelques jours avant le mois de Ramadan, d’autant que ce revenu mensuel leur permettra d’aider leurs familles.

Plus de 580.000 primo-demandeurs d’emploi bénéficient de l’allocation chômage au niveau national, dont 44% sans qualification professionnelle, 36% diplômés universitaires et 20 % diplômés de la formation professionnelle, avait déclaré à l’APS le directeur général de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM), Abdelkader Djaber qui a précisé que les demandeurs d’emploi qui n’ont pas de qualifications professionnelles, bénéficieront des programmes de formation pour une période donnée, afin qu’ils acquièrent un savoir-faire qui leur permettra de bénéficier d’un poste d’emploi.

Le nombre des primo-inscrits sur la plateforme électronique « Minha », mise en place par les services de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) depuis le 25 février dernier, a atteint 1.180.000 personnes, dont 92 % ont obtenu un rendez-vous au niveau des agences locales de l’emploi, alors que 9 % des demandes ont été refusées car ne remplissant pas toutes les conditions.

À noter que le décret exécutif 22-70 fixant les conditions, les modalités et le montant de l’allocation chômage ainsi que les engagements du bénéficiaire, est paru dans le Journal officiel février dernier.

Pour bénéficier de cette allocation dont le montant est de 13 000 DA, le chômeur primo-demandeur d’emploi doit être de nationalité algérienne, résident en Algérie et âgé entre 19 et 40 ans.

Il est aussi exigé d’être inscrit comme chômeur primo-demandeur d’emploi auprès des services de l’ANEM depuis au moins six (6) mois, ne pas disposer d’un revenu, quelle que soit sa nature, justifier sa situation vis-à-vis du service national et ne pas être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur ou de formation professionnelle.

Le bénéficiaire ne doit pas avoir déjà bénéficié des dispositifs publics de soutien à la création et à l’extension d’activités, d’aide à l’insertion professionnelle et d’aide sociale, alors que le conjoint ne doit disposer d’aucun revenu, quelle que soit sa nature.

Les détenus ayant purgé leur peine et ne disposant pas de revenu bénéficieront également de cette allocation.

Afin de faciliter le versement de l’allocation, une convention entre l’ANEM et Algérie Poste a été récemment signée, laquelle a permis l’ouverture de plus de 170.000 comptes courants postaux (CCP) au profit des demandeurs d’emploi inscrits au niveau de l’ANEM et qui ne possédaient pas de compte CCP.

L’Algérie est le premier pays, « en dehors de l’Europe, à instituer une allocation chômage sous forme de présalaire permettant de préserver la dignité des jeunes », avait déclaré le Président Tebboune lors de la dernière entrevue périodique avec les représentants de la presse nationale.

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles