vendredi, mai 27, 2022

El Tarf / Ain El Assel/
Une ville en perpétuelle dégradation

Les habitants de la ville d’Ain El Assel restent perplexes et dubitatifs devant le laisser aller manifeste des édiles locaux quant à une prise effective et urgente de la dégradation du cadre de vie, en général.

« Les routes à l’intérieur des différents quartiers et cités sont jonchées de nids de poules et autres crevasses béantes. Les ordures ont élu domicile dans les moindres coins et recoins de cette ville qui est située de surcroit dans le parc national d’El Kala (PNEK) ». Ont pesté des citoyens en rage et d’ajouter avec dépit : « l’actuelle ossature de l’assemblée  communale manque cruellement d’une vision bien claire et exhaustive sur les actions et autres mesures à mener afin d’arrêter cette descente aux enfers d’une ville considérée, jadis, comme la plus propre et la plus coquette de la wilaya. Une fois les élections locales bouclées, le P/APC et ses élus sont entrés dans une autre période d’hibernation et ce, dans l’attente d’une opération émanant des autorités locales à savoir la wilaya. Les anciens reflexes sont tenaces».

Par ailleurs, des membres d’associations environnementales et de quartiers ont affirmé qu’ils sont entrain de préparer une opération de nettoyage de la ville dans les prochains jours tout en faisant remarquer que cette commune doit bénéficier d’une opération sectorielle pour son amélioration urbaine  à fin de la mettre au diapason des autres communes de la wilaya.

Quoi qu’il en soit, le talon d’Achille de cette commune située dans un écrin de verdure extraordinaire, est incontestablement les ressources humaines qui font défaut

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles