vendredi, mai 27, 2022

Les barons de l’importation voient leurs profits baisser

Désormais il faudra consulter une plateforme numérique pour savoir quels sont les produits qui devront être importé en Algérie. Terminé le laxisme connu et entretenu sur cette question lancinante qui a fait gagner d’énormes profits aux importateurs en inondant le marché algérien de produits carrément inutiles et souvent de mauvaise qualité. Ils devront dorénavant importer que ce qui n’est pas produit localement et encore pas en quantités illimitées. Leurs profits seront amoindris et ce qu’ils déclareront au fisc ne passera pas dans les mailles du filet tendu par l’administration des impôts. Ils devront désormais s’adapter à ce genre de situation comme le font tous les importateurs des autres pays soumis à des crises financières. C’est enfin le début de la régulation d’une filière qui a fait la pluie et le beau temps dans une époque à présent révolue.

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles