vendredi, mai 27, 2022

Universitaires septuagénaires :
Le temps du décrochage

Il est temps pour les profs d’universités âgés de soixante-dix ans,de prendre une retraite bien méritée et surtout de laisser la place aux jeunes. Le ministre de l’enseignement supérieur a pris sa décision et celle-ci est apparemment irrévocable. Il n’y aura plus de rallonge ou un maintien d’un statu quo car pour le ministre c’est inexplicable. À 70 ans, autrement dit dix ans de plus que l’âge légal et limite du départ à la retraite c’est amplement suffisant d’autant plus qu’arrivé à cet âge il n’y a plus rien à apporter de nouveau en termes d’expérience or on sait que les avancées technologiques, la numérisation et l’utilisation d’algorithmes sont les points faibles de ces universitaires septuagénaires. Souvent ils font appel à leurs subordonnés plus jeunes qui jonglent avec la nouveauté. Alors c’est simple il est tout à fait logique de décrocher.

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles