dimanche, juillet 3, 2022

Oued Athmania (Mila) Deux responsables de l’unité de stockage de blé traduits en justice

Deux responsables de l’unité publique de stockage de céréales de la commune d’Oued Athmania, au sud de Mila, viennent d’être inculpés dans une grosse affaire de détournement de deniers publics. Les deux hommes se trouvent au cœur d’un scandale économique qui a porté gravement préjudice à la trésorerie et à l’image de marque de cette grande entreprise étatique. Il s’agit du directeur de ladite unité (D.M.) et du premier responsable de la sécurité au niveau du même établissement. Le premier a été placé sous mandat de dépôt par le procureur de Chelghoum Laid. Le second est placé, par la même juridiction, sous contrôle judiciaire. Ils sont accusés de détournement de blé d’importation, dilapidation de deniers publics, abus de fonction et non déclaration d’un crime économique en temps opportun. L’enquête menée par les services de recherches et la police technique du Groupement de la Gendarmerie nationale de Chelghoum Laid au sujet de la disparition d’une quantité de blé d’importation de l’unité de stockage d’Oued Athmania vient de rendre ses résultats. En effet, les enquêteurs, et après avoir épluché les documents relatifs au mouvement des céréales (entrée et sortie) au niveau de cette unité de stockage, ont mis la main sur une grosse affaire de détournement de blé d’importation. Le Groupement de la Gendarmerie nationale à Mila a indiqué, ce mercredi 25 mai, que plus de 2 000 quintaux de blé importé ont disparu de l’entrepôt en question. « La quantité de blé d’importation disparu de l’unité de stockage d’Oued Athmania est de 2078,60 quintaux. Sa valeur numéraire s’élève à 12 471 600 DA, soit plus d’un milliard deux cent quarante-sept millions de centimes », indique notre source. Les deux mis en cause principaux ont été officiellement inculpés pour les chefs d’accusation susmentionnés. Notre souligne, par ailleurs, que l’enquête concernera également une vingtaine d’autres personnes parmi les cadres et les ouvriers de l’entreprise.

Kamel

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles