dimanche, juillet 3, 2022

Mascara:
Commémoration du 66ème anniversaire de l’exécution du héros Ahmed Zabana

La wilaya de Mascara a commémoré, dimanche, le 66e anniversaire de l’exécution du héros Ahmed Zabana (1926-1956), premier chahid guillotiné par le colonisateur français, le 19 juin 1956.

La cérémonie de cette commémoration, supervisée par le wali de Mascara, Abdelkhalek Sayouda, en présence des autorités civiles et militaires, a eu lieu au carré des martyrs de la commune de Zahana, lieu de naissance du chahid, avec la levée des couleurs au rythme de l’hymne national et la lecture de la Fatiha du Saint Coran à la mémoire des martyrs.

À cette occasion, une visite a été effectuée au site historique « Ghar Boujlida », dans la commune d’El-Gaâda, où le chahid Ahmed Zabana a été arrêté, le 8 novembre 1954, après une bataille inégale avec l’armée coloniale française.

Le secrétaire de wilaya de l’Organisation nationale des enfants de chouhada, Abdelkader Behilil, a souligné, dans une allocution prononcée, lors de cette cérémonie, que « le martyr Zabana est un symbole d’héroïsme, de lutte et un exemple à suivre dans l’amour de la patrie et le sacrifice pour l’indépendance ».

Pour sa part, le moudjahid Bendida Abed a souligné, dans une déclaration à l’APS, que « la commémoration de cet anniversaire est une continuation de la marche des martyrs de la glorieuse guerre de libération », considérant que «le martyr Ahmed Zabana est un symbole de la lutte et du militantisme dans la wilaya V historique».

Les cérémonies de commémoration de ce 66e anniversaire se poursuivront ce soir, dimanche, sous la tutelle des autorités de la wilaya, avec l’inauguration officielle du nouveau pôle sportif de la commune de Sig, qui accueillera une partie des compétitions des Jeux Méditerranéens Oran-2022.

Pour rappel, le martyr Ahmed Zahana, dit Ahmed Zabana, est né en 1926 dans le quartier « El-Qasd » de l’actuelle commune de Zahana (wilaya de Mascara). Il s’est installé en suite avec sa famille pour vivre à Oran. Il rejoint les rangs du mouvement national en 1941. Il rejoint, ensuite, les rangs de l’ALN et dirigea la première opération militaire contre l’occupation dans la zone « La mare d’eau » de Sig, le 1er novembre 1954.

Ahmed Zabana a été arrêté après avoir été blessé, le 8 novembre 1954, dans la bataille de « Ghar Boujlida ». Le 19 juin 1956, il a été exécuté à la prison de Serkadji (Alger). Il est le premier martyr à être exécuté par guillotine, lors de la guerre de libération nationale.

 

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles