mardi, août 16, 2022

Mila:
Randonneurs, à vos sacs à dos !

Les randonnées pédestres en tant que sport ou qu’activité de sociabilité et d’ouverture sur l’environnement commencent à faire leur petit bonhomme de chemin dans les milieux juvéniles de la Wilaya de Mila. Elles sont de plus en plus pratiquées à titre individuel ou dans le cadre d’associations culturelles et/ ou sportives. Aussi, pour se mettre au diapason de ce phénomène de société, la Direction de la Jeunesse et des Sports (DJS) a-t-elle tenu à intégrer cette activité dans son programme estival spécial baptisé Plan bleu. En effet, en plus des traditionnelles sorties en mer qui meublent chaque année les activités d’été de la DJS, une respectable partie du programme concocté pour la saison 2022 est vouée aux randonnées pédestres en forêt ou en montagne. Une série de promenades à pieds sera organisée à l’intention de la population juvénile de cette région de l’intérieur du pays. Cela fait partie d’une stratégie visant à développer le tourisme de montagne, d’une part, et ancrer cette activité naissante dans les mœurs de la jeunesse, d’autre part. Ces périples dans la nature auront lieu à l’intérieur et à l’extérieur de la wilaya. Pour le programme prévu à l’intérieur de la wilaya, il comprend cinq sorties dans la nature. Les circuits touristiques retenus sont les forêts de Bounaâdja, de Satah et de Boudaoued, ainsi que les pourtours des barrages hydriques de Beni Haroun et de Grouz. Ces promenades organisées profiteront à 250 jeunes de la région, soit 50 marcheurs par ballade. En outre, la DJS prévoit d’organiser des randonnées similaires au profit de 100 autres jeunes en collaboration avec les DJS des Wilaya d’El Tarf, de Bouira, de Béjaia et de Jijel. Le Lac Tonga, dans la wilaya d’El Tarf, les monts de Tikjda et de Gourraya, respectivement à Bouira et à Béjaia et les Grottes merveilleuses, dans la wilaya de Jijel seront parcourus par les jeunes marcheurs et non moins amoureux de la nature de la Wilaya de Mila. Signalons que depuis quelques années, des associations de la société civile, à l’image de Nour Beni Haroun que dirige le docteur Boukazoula, ont commencé à investir ce créneau par l’organisation de tournées sur des parcours de montagne ou autour du lac de Beni Haroun. Bon vent.

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles