mardi, août 16, 2022

« Baha » restera sous les verrous

 La cour d’appel de la chambre criminelle d’Alger a non seulement confirmé la peine de sept ans prononcée contre l’ex député d’Annaba Baha Eddine Tliba dit « Baha » mais elle a ajouté au verdict une année de plus. Au lieu des sept ans qu’il devait purger il y aura une année de plus. En effet la cour a ajouté un petit supplément. On accuse « Baha » d’avoir obtenu pour la deuxième fois consécutive son mandat de député grâce à des pots de vins versés par lui et avec la complicité de l’ex secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbas, qui accumule les accusations de détournement de toutes sortes et dont les condamnations ne sont pas prêtes de finir pour lui et pour son fils Iskander. Finalement l’ex député d’Annaba s’en sort plutôt bien puisque hormis le paiement d’amendes la totalité de ses biens n’est pas saisie. Lorsqu’il sortira de prison il reprendra en mains ses affaires immobilières sauf qu’il mettra une croix sur ces avantages fiscaux qu’il avait lorsqu’il jouait les matadors à Annaba et il fera de même pour l’exercice d’une mission politique car son casier judiciaire ne le lui permettra plus. Il apprendra enfin ce que veut dire vivre comme un simple citoyen. Quant à ses amis d’antan la plupart d’entre eux sont en prison et ceux qui n‘ont pas été inquiétés par la justice se font aujourd’hui tout petits.

 

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles