mardi, août 16, 2022

JM/Taekwondo:
168 athlètes de 22 pays en lice dès dimanche

– Le tournoi de taekwondo des Jeux méditerranéens-2022 d’Oran, prévu les 3 et 4 juillet avec la participation de 168 athlètes de 22 pays, s’annonce très disputé entre concurrents de haut niveau dont des champions olympiques.

La compétition, prévue au Centre des Conférences Ahmed-Benmohamed d’Oran, s’annonce très relevé, en témoigne la participation, entre autres, d’une quarantaine de taekwondoistes détenant à leur palmarès des consécrations mondiales et olympiques.

La sélection algérienne, selon l’entraîneur national Merdj Zeghdoud, vise dans cette compétition à réaliser une bonne prestation lui permettant de récolter des points supplémentaires dans le classement mondial en vue d’assurer une qualification aux Jeux olympiques-2024 de Paris.

Parmi les favoris de la compétition figurent notamment l’Italien Vito Dell’Aquila (-58 kg) champion olympique à Tokyo et classé N.1 mondial. Dans cette même catégorie, on trouve le Tunisien Mohamed Khalil Djendoubi, vice-champion olympique et 5è au classement mondial, et l’Espagnol Adrian vicente Yunta, vice-champion d’Europe 2021 à Sofia, tout comme le représentant égyptien Aissa Mansari (3è mondial).

Pour l’entraîneur Zeghdoud, les pronostics sont en faveur des concurrents de l’Italie et de l’Espagne qui devraient, selon lui, récolter le plus de médailles aux JM d’Oran.

En revanche, les chances de la sélection algérienne sont minimes face aux ténors de la discipline, sachant que les athlètes algériens ne figurent pas parmi les meilleurs classés au ranking mondial. Une qualification au deuxième tour serait déjà une bonne performance, au vu de la période difficile vécue auparavant par le taekwondo algérien, absent à un certain moment de la scène compétitive internationale.

En prévision des JM d’Oran, « nous avons prévu de participer à six tournois internationaux Open, mais on n’a pas pu le faire. On s’est contenté de stages de préparation à l’intérieur du pays. Nous nous sommes efforcés pour garantir la meilleure préparation, physique et technique à nos athlètes. Cependant, on regrette le fait de n’avoir pris part à aucun tournoi international ce qui a privé nos athlètes de se frotter au haut niveau ».

« Nos athlètes vont à coup sûr affronter des adversaires de haut niveau dès le 1er ou 2è tour. Sur le papier, nous n’avons pas de chances d’aller loin dans la compétition, mais nos athlètes vont tout faire pour réaliser une belle prestation et tenter de réaliser des surprises », a ajouté le coach national.

En attendant un renouveau du taekwondo algérien, l’objectif de la sélection algérienne, après les JM-2022 d’Oran, et de bien se préparer pour les championnats d’Afrique de Rwanda (16-17 juillet) en vue de s’illustrer et bien se classer », selon le technicien algérien.

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles