mardi, août 16, 2022

Baisse prévue des prix du pétrole:
Cela ne concerne pas le Sahara Blend algérien

Les prix du Brent ont connu une baisse significative la semaine dernière et cela pourrait encore baisser au cours des prochaines semaines à cause du ralentissement de la croissance économique des pays industrialisés. On parle même d’une récession probable mais certains experts pensent qu’une telle récession sera relative. Elle touchera néanmoins les prix du baril de pétrole mais pas le Sahara Blend algérien dont les prix affichent des records et ceux-ci ne baisseront surement pas en raison de la qualité de sa composition très facilitatrices dans le domaine du raffinage. Pour les pays industrialisés qui achètent notre pétrole le Blend algérien est très vite raffiné, ce qui est loin d’être le cas du Brent surtout celui en provenance du Venezuela, des États-Unis et de la mer du nord. Ce type de pétrole est chargé de produits lourds dont leur raffinage exige un cout très élevé. Pour le coup Sonatrach multiplie les explorations de puits et de gisements repérés, supposés contenir des réserves importantes. Cela a donné des résultats satisfaisants dans une partie du Sahara algérien mais le groupe public pense que ce n’est pas encore suffisant et qu’il faudrait plus pour pouvoir arracher des parts de marché jusque-là tenus par les plus gros producteurs d’or noir de la planète.

 

 

 

 

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles