dimanche, octobre 2, 2022

Le TRA d’Annaba, une coquille vide

Dans notre précédent billet nous avons abordé la question navrante de l’absence de projection cinématographique à Annaba. Nous abordons aujourd’hui en termes quasi similaires celle du théâtre régional. Ce monument à l’architecture moderne qui a toujours fait la fierté des habitants de cette ville avec sa stature imposante dominant le cours de la Révolution est aujourd’hui une coquille vide. Les représentations théâtrales appartiennent au passé. De temps en temps on organise un spectacle pour enfants de médiocre qualité de surcroit mais aussi et quelquefois seulement un concert de musique andalouse sauf que les grands du malouf ayant disparu cela fait longtemps que les violons ne pincent plus les cordes. Alors y a-t-il une solution pour éclairer l’obscurité culturelle qui règne sur cette ville depuis des années ?

 

Commentaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers articles