Salah Eddine Taleb :Le contexte économique mondiale requiert une action interarabe en matière de politiques économiques

0
72

Le Gouverneur de la Banque d’Algérie et président de l’actuelle session du Conseil des gouverneurs des banques centrales et institutions monétaires arabes, Salah Eddine Taleb a affirmé, dimanche à Alger, que le contexte économique mondial marqué par une croissance au ralenti, une inflation accélérée et un endettement élevé, requiert une action interarabe commune en matière de politiques économiques, réaffirmant l’engagement permanent de l’Algérie à soutenir les pays arabes frères qui font face aux difficultés.

S’exprimant lors des travaux de la 47e session ordinaire du Conseil des Gouverneurs des banques centrales et institutions monétaires arabes, organisée sous le haut patronage du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune et dont l’ouverture a été présidée par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, M. Taleb, a indiqué que la situation dans la région arabe « requiert de nous davantage de solidarité et d’action, notamment en matière de définition des politiques économiques pour faire face aux fluctuations cycliques par la création de structures d’épargne antichocs ».

Diversification de l’économie algérienne

Le fonds de régulation des importations de l’Algérie a permis « d’absorber une partie importante des fluctuations des prix des hydrocarbures depuis 2014 ». Le programme de refinancement lancé en 2021 pour la relance économique post-Covid a constitué « une réponse équilibrée à ses répercussions », a indiqué le gouverneur de la BA qui a mis en avant « les évolutions remarquables enregistrées par les indicateurs macroéconomiques et financiers de l’Algérie qui se lance toujours dans la diversification et la modernisation de son économie et le passage à l’innovation ». En cette circonstance mondiale, « l’Algérie n’a eu de cesse de soutenir les pays arabes frères à faire face aux différentes difficultés et appeler une action arabe commune dans le cadre des institutions internationales pour leur apporter soutien rapide et nécessaire ». Il a précisé à ce propos que le contexte économique international et arabe dans lequel se tiennent les réunions de cette session, se caractérise par une hausse des prix des produits de base et le durcissement de la politique monétique, par le relèvement des prix du bénéfice, en vue d’alléger l’ampleur de la vague d’inflation mondiale et l’endettement élevé chez certains Etats. Ces circonstances exceptionnelles ont poussé, a-t-il ajouté, les établissements internationaux et régionaux à revoir leurs prévisions de la croissance économique, d’autant plus que le Fonds monétaire international (FMI) a prévu un ralentissement de la croissance économique mondiale en 2023 et en 2024, pour atteindre 3% par rapport à 3,5% estimée en 2022. Le Fonds monétaire arabe (FMA) prévoit également, selon M. Taleb, que le taux de la croissance économique des Etats arabes atteigne environ 3,5% en 2023 et 4% en 2024, par rapport à environ 5,6 % en 2022, impactée par le recul de l’activité économique mondiale. Par ailleurs, le Gouverneur de la BA a mis en avant l’importance de l’adhésion des banques arabes aux initiatives de consolidation des mécanismes de paiement et de transfert entre les Etats arabes, au vu de son importance dans le développement de la complémentarité financière régionale. Pour M. Taleb, le soutien des banques centrales arabes à la plateforme de paiement « BUNA » créée par le FMA  » se veut un facteur crucial dans la contribution à la réalisation des dimensions stratégiques de la plateforme dans la consolidation des opportunités de la complémentarité financière régionale et la liaison avec l’économie mondiale ». M.Taleb a relevé « le besoin de raccorder les banques arabes, d’exhorter les banques à activer les opérations de transfert à travers a plateforme et de présenter des initiatives qui consolident les opportunités de bénéficier de ses prestations ». Après avoir souligné l’importance des points contenus à l’ordre du jour de la réunion, à l’instar de l’efficacité des politiques monétaires à faire face à l’inflation et l’équilibre entre la consolidation de la numérisation et la préservation de l’équilibre financier, le Gouverneur de la BA a salué les initiatives du FMA de consolider l’inclusion financière dans la région arabe et la création du réseau de financement vert et durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici