Sakiet Sidi Youssef Rebiga souligne l’importance des œuvres documentaires dans la préservation de la mémoire commune

0
18

Le ministre des Moudjahidine et des Ayants droit, Laïd Rebiga, a ouligné, jeudi à Sakiet Sidi Youssef (Tunisie), « l’importance du travail documentaire dans la préservation de la mémoire commune entre les peuples algérien et tunisien ».

En marge de la projection du court-métrage « El-Sakia », M. Rebiga a indiqué, en présence du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, côté algérien, et des ministres de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, M. Abdelmonem Belati, de l’Economie et du Plan, Mme Feriel Ouardi, et de la Formation professionnelle et de l’Emploi, M. Lotfi Diab, côté tunisien, que la commémoration du 66ème anniversaire des massacres de Sakiet Sidi Youcef, le 8 février 1958, « renforce les liens fraternels et les relations bilatérales entre les deux pays dans les domaines culturel et historique, de même que les œuvres documentaires qui retracent l’histoire et préservent la mémoire commune des deux peuples ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici