Silence ! On tue ! Le génocide des palestiniens a déjà commencé

0
13

 Benyamin Netanyahu affiche une arrogance qui nargue le monde entier en son ensemble. Il prépare le nettoyage ethnique des palestiniens. Dans une première étape il envisage d’attaquer la ville de Rafah où sont entassés 1, 400 000 Habitants de Ghaza ville, qui ont été obligés de s’y installer. Le chef du gouvernement de l’entité sioniste veut en finir avec eux sous prétexte que les combattants du Hamas sont mêlés à ces habitants.

Tout le monde sait qu’on ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs. Or les « œufs » sont ce presque un million et demi de civils. Les combattants ou ce qu’il en reste combien sont–ils? Certainement pas les 20 ou 30 000 supposés quantifiés car un  très grand nombre d’entre eux est  déjà tombé au champ d’honneur la kalachnikov à la main. Ceux qui restent sont déployés dans un espace habitable à très forte concentration civile .  Comment dès lors l’armée sioniste qui tire sur tout ce qui bouge et ce sont souvent des enfants, livrés à eux-mêmes car leurs parents et proches sont déjà morts sous les bombardements aériens ou tirs d’obus de cette armée qui ressemble de plus en plus à celle des SS allemands qui s’étaient occupés du nettoyage de Varsovie en Pologne (1944). Ghaza connait aujourd’hui le même sort de la capitale polonaise d’antan.  Ces enfants orphelins  fuient en courant à travers les ruelles dévastées par ce qui reste d’habitations et les snipers sionistes se livrent alors à un tir au pigeon effroyablement sinistre.   Les organisations humanitaires, la Croix rouge en premier ainsi que Médecins du monde livrent quotidiennement des rapports alarmants sur ce qui se passe dans cette enclave palestinienne depuis l’attaque du 7 octobre 2023  qui a causé la mort de 1200 israéliens contre presque 30 000 palestiniens et ce nombre n’est pas fini car avec ce qui se prépare au cours des jours prochains est déjà présenté par l’ONU et toutes les organisations humanitaires comme une hécatombe. Oui il y a génocide! Oui il y a une préparation d’un nettoyage ethnique à grande échelle. Tous ceux des humanitaires qui se trouvent aujourd’hui à Rafah témoignent de ce qui se passe dans cette petite ville  où il n’y a plus aucune structure sanitaire, ni médicaments. Ils parlent de la mort par dizaines chaque jour de bébés qui viennent de naitre de femmes accouchées par césariennes, de malades chroniques, diabétiques ou hypertendus, de cancéreux au stade pourtant primaire, lesquels faute de soins, appropriés et impératifs, se métastasent plus tôt que prévus. Et les blessés, par centaines de milliers, dont la moitié d’entre eux sont ou bien estropiés d’une jambe ou d’un bras et parfois de deux et qui risquent, faute de soins d’urgence d’être gangrénés et finir par mourir dans d’atroces souffrances. Ces témoignages poignants sont faits chaque jour par ces humanitaire, lesquels sont eux aussi pris pour cibles par la soldatesque israélienne dont la barbarie n’est plus à mettre en doute.  Pourtant et à la stupéfaction générale le monde est en train d’assister sans broncher à une tuerie de masse.  Un jour l’histoire jugera et elle commencera par ce monde arabe qui est en train de sacrifier une partie des siens. Plus grave encore il semble que la disparition des palestiniens et de la Palestine arrange la plupart des dirigeants arabes surtout ceux qui ont des liens avec le régime sioniste qu’ils ont reconnu ou qui s’apprêtent à le faire.  Dans cette terre triplement sacrée se joue aujourd’hui le destin du monde sauf  que le sang des innocents ne sera pas versé en vain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici