Toute opération militaire contre Rafah sera synonyme d’une « nouvelle boucherie »

0
11

Le porte-parole de l’Office de secours et de travaux des Nations-unies pour les réfugiés (UNRWA), Tamara Al-Rifa’i, a affirmé, dimanche, qu’il n’y a désormais plus d’endroits sûrs pour la population de Rafah, au sud de la bande de Ghaza, avertissant que « toute opération contre cette région sera synonyme d’une nouvelle boucherie ».

« Il faut savoir qu’à Rafah, les habitants sont amassés les uns à côté des autres et que toute opération militaire les visant sera synonyme d’une boucherie », a-t-il mis en garde dans un communiqué relayé par l’agence de presse Wafa, dénonçant les frappes de dimanche, faisant 25 martyrs et des dizaines de blessés parmi des réfugiés palestiniens.

La ville de Rafah est le dernier refuge des déplacés de la bande de Ghaza sinistrée. Depuis le début de l’opération terrestre lancée par l’entité sioniste sur la bande de Ghaza le 27 octobre, les Palestiniens ont opté pour cette région en quête d’un lieu sûr.

Plusieurs Etats et organisations internationales ont mis en garde contre une éventuelle offensive de l’armée sioniste contre Rafah, soulignant que les répercussions de cette opération seront « catastrophiques ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici