Mila :Les enfants des moudjahidine revendiquent l’intégration

0
10

Les membres de la corporation des Enfants des Moudjahidine à Mila revendiquent leur intégration au  rang des Ayants-droits, au même titre que  les enfants des chouhada.

En effet, cette revendication sera la principale demande du bureau des Enfants de Moudjahidine au cinquième congrès de l’Organisation Nationale des Enfants des Moudjahidine (ONEM) prévu en juin prochain, à Alger. Cette préoccupation, soulevée lors d’une réunion préparatoire du bureau de wilaya de cette organisation tenue en date du 2 mars, a été portée à la connaissance du SG de wilaya de l’Organisation des Moudjahidine. Selon Rabia Noureddine, membre du Conseil national et du bureau de wilaya de Mila de cette organisation de masse, la principale revendication de la corporation locale consiste en «l’intégration des enfants des moudjahidine dans la frange des Ayants-droit ». Mais cette revendication ne sera pas la seule que le bureau de Mila compte soumettre aux congressistes et au SG de l’ONEM, Khalfa Mbarek. Il revendique en plus l’insertion, dans les programmes d’enseignement public, le sujet de la mémoire nationale. «Nous revendiquons à ce que la thématique de la mémoire nationale soit enseignée à tous les paliers de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur», nous dira Rabia Noureddine. Notre interlocuteur précise que la régularisation des dossiers des enfants de Moudjahidine handicapés, mais non encore reconnus comme tels par le ministère des Moudjahidine, et la modification de la loi 07-99, relative au Moudjahid et au Chahid seront également des préoccupations que les représentants du bureau de Mila au congrès soulèveront devant les congressistes. D’autres revendications, non moins importantes, seront également portées à la connaissance du 5ème congrès. Et notre source d’énumérer des questions relatives au logement, à l’emploi et à l’accès aux soins. «De nombreux enfants de moudjahidine sont au chômage, d’autre n’ont pas un logement décent. Il y a aussi des enfants de moudjahid handicapés moteur qui ont besoin de prothèses. Toutes ces difficultés endurées par des membres de notre corporation seront soumises au congrès dans l’espoir de leur trouver des solutions », nous dira Rabia.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici